Animer une Cellule


Vous pouvez animer une cellule du BDP-Modwoam dans votre ville et/ou pays de résidence. Seuls les membres du BDP-Modwoam peuvent animer des cellules ou occuper des fonctions au sein du Parti.

Pour animer une cellule ou pour jouer un rôle quelconque au sein de notre parti, c’est simple:

  • Faites une demande d’adhésion selon la procédure décrite sur cette page; vous pourrez nous signifier votre désir d’animer une cellule directement dans le formulaire d’adhésion.

  • Donations: Vous pouvez aussi simplement faire une donation si votre intention est juste de soutenir notre Parti sans adhérer. Vos donations seront enregistrées de manière transparentes et un reçu électronique vous sera envoyé.

POURQUOI DONNER OU DEVENIR MEMBRE?


Tout simplement parce que la liberté a un prix. Avec votre soutien financier au BDP-Modwoam, cependant, vous achetez cette liberté à petit prix.

les Gabonais n’ont pas besoin du soutien financier des Français ou des Américains pour financer la révolution au Gabon. Il n’y a que deux réalités à la problématique du changement insurrectionnel au Gabon:

Disons donc “non” aux fausses excuses qui empêchent les Gabonais de prendre en charge leur propre destinée. Pour financer la Révolution au Gabon d’ici 2016, les Gabonais eux-mêmes peuvent rassembler les 250 millions de F CFA dont nous avons besoin pour en finir avec les Bongo et libérer le Gabon en 2016 au plus tard. Regardez comment 100 Gabonais contribuant chacun 1000 dollars (500.000 CFA) par an peuvent rassembler ce montant:

  1. – Première année (2012) : 1000 dollars x 100 Gabonais = 100.000 dollars = 50 millions de CFA.
  2. – Deuxième année (2013): 100 millions de CFA
  3. – Troisième année (2014): 150 millions de CFA
  4. – Quatrième année (2015): 200 millions de CFA.
  5. – Cinquième année (2016): 250 millions de CFA

On ne va tout de même pas nous dire qu’il n’y a pas 100 Gabonais au Gabon et à l’étranger pour financer le départ des Bongo?

On ne va pas nous dire non plus qu’il n’y a pas 1000 Gabonais au Gabon et à l’étranger capables de réunir ce montant en donnant chacun 100 dollars par an (50.000 CFA) et ainsi financer le départ des Bongo? Regardez comment c’est facile:

  1. – Première année (2012) : 100 dollars x 1000 Gabonais = 100.000 dollars = 50 millions de CFA.
  2. – Deuxième année (2013): 100 millions de CFA
  3. – Troisième année (2014): 150 millions de CFA
  4. – Quatrième année (2015): 200 millions de CFA.
  5. – Cinquième année (2016): 250 millions de CFA

Or, plus vous serez nombreux à donner, plus vous garantirez que les temps usurpés d’Ali Bongo à la tête du Gabon sont comptés. Cela prend le simple sacrifice d’une bière par an au Gabon (une bière = un dollar = 500 F CFA) ou le sacrifice d’une seule sortie en boîte de nuit par an en France (une entrée en boîte = 20 euros = 10.000 CFA).

C’est pour cela que le BDP-Modwoam a été créé, chers compatriotes, pour mener le seul vrai combat qui s’impose à nous pour le moment, le combat contre les Bongo, car il nous faut urgemment amener les Gabonais à regarder la réalité en face et, donc, à s’engager avec pragmatisme et intelligence sur les vrais débats, les vrais enjeux et les vrais défis de la lutte que nous devons préparer d’ici 2016 en vue d’écourter le mandat d’Ali Bongo ou, au pire, si Ali Bongo est toujours au pouvoir en 2016, de faire de l’élection présidentielle de 2016 le moment du grand ménage qui fera du mandat d’Ali Bongo non seulement son premier, mais aussi son dernier, et partant, le dernier d’un Bongo Ondimba au Gabon.

Mais n’oubliez pas : chacun peut, de là où est, selon ses capacité et de manière discrète ou visible, contribuer financièrement à l’effort de libération nationale. Un dollar (500 F CFA) à la fois. Les Gabonais peuvent financer eux-mêmes la libération nationale. Pour qu’il n’y ait plus d’excuses, pour qu’il n’y ait plus d’improvisation, joignez-vous au BDP-Modwoam pour commencer les préparatifs. MAINTENANT.  En 2016, le Gabon doit changer. Qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour votre pays? Pour sacrifier avec nous, lisez la Charte de la 3e Voi(e)(x) et ensuite, comme nouscontribuez ici.