Pour faire face aux divers défis occasionnés par la progression sur le terrain du BDP-Gabon Nouveau, et pour mieux préparer le mouvement aux actions de terrain que cette progression va entraîner, le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau, réuni en ce 12 juin 2004, a décidé à l’unanimité et par décret, les restructurations suivantes :

1) La structure actuelle du BDP-Gabon Nouveau est dissoute et les divers organes et responsabilités découlant de cette structure désuète n’ont plus d’existence légale.

2) La nouvelle structure organique du mouvement s’articulera donc désormais comme suit :

A. Du Comité Directeur

Aucun changement. Le Comité Directeur reste l’organe suprême du mouvement. Il est composé de membres dits ” Membres du Comité Directeur ” et présidé par le Coordonnateur Général, qui reste le leader du mouvement et conduit sa politique à tous les niveaux, et en coordination et consultation permanente avec le Comité Directeur. Les prérogatives du Comité Directeur et du Coordonnateur Général restent les mêmes, ainsi que leur mode de fonctionnement. Le Dr. Daniel Mengara est reconduit dans ses fonctions de Coordonnateur Général du mouvement.

B. Secrétariat Général National

Nouveau. Suite aux nombreuses redondances observées dans la structuration actuelle du mouvement, il va être mis en place un seul Secrétariat Général National qui va coiffer le reste des organes du mouvement sur place au Gabon, sous la direction et la supervision du Comité Directeur, qui lui, reste implanté aux Etats-Unis. Il n’y a donc plus de Secrétariat Général du BDP à l’étranger.

Le Secrétariat Général National, ainsi que le Secrétaire Général National, seront par conséquent implantés directement au Gabon et mèneront sur place la politique nationale du BDP-Gabon Nouveau, sous les ordres directs du Comité Directeur.

Le Secrétaire Général National dirigera et coordonnera l’action de tous les Secrétariats Provinciaux du BDP-Gabon Nouveau.

C. Les Secrétariats Provinciaux

Nouveau. Dans le cadre de son élargissement et de son implantation dans le reste du pays, le BDP-Gabon Nouveau va se doter de représentants provinciaux qui dirigeront des Secrétariats provinciaux. Les secrétaires provinciaux auront la charge de diriger et de coordonner les actions du mouvement dans les provinces, par le biais, notamment, de Comités départementaux.

D. Les Comités Départementaux.

Nouveau. Les Comités départementaux auront la charge de diriger et de coordonner les actions du mouvement dans les divers départements du pays, par le biais, notamment, de Comités de cellule.

E. Les Comités de cellules.

Inchangé. Les Cellules restent les organes militants de base du mouvement. Les Comités de cellules animeront idéologiquement le mouvement partout dans le pays et pourront s’organiser par village, quartier ou ville, sous la direction des Comités provinciaux.

Les Comités de cellules ne pourront plus exister que sur le terrain au Gabon, et non hors du territoire national. A l’étranger, le BDP se dotera uniquement de représentants.

F. Représentants du BDP à l’Etranger

Le BDP nommera désormais uniquement des représentants à l’étranger. Les représentants du BDP-Gabon Nouveau à l’étranger seront spécifiquement nommés par le Comité Directeur dans chaque pays ou dans les villes où il existe des Gabonais. Les représentants du BDP-Gabon Nouveau à l’étranger serviront de porte-paroles du mouvement dans leur pays ou ville de résidence et pourront y animer des meetings ou journées d’information.

G. Le Bureau Politique

Nouveau. Le BDP-Gabon Nouveau va se doter d’un Bureau Politique National. Le Bureau Politique National sera composé de deux comités distincts :

– le Directoire National, où sont conviés les membres du Comité Directeur, du Secrétariat Général National, des Secrétariats Provinciaux et des Comités départementaux ;

– le Congrès National, où sont conviés les membres du Comité Directeur, du Secrétariat Général National, des Secrétariats Provinciaux, des Comités départementaux et des Comités de cellules.

H. Les Porte-paroles

La fonction de Porte-parole est supprimée dans sa forme actuelle et va être hissée à un nouveau degré de haute visibilité et de responsabilisation. Pour ce faire, il va être fait une différence entre le Porte-parole du Gouvernement de Salut National en Exil et le Porte-parole du BDP-Gabon Nouveau. Le premier s’occupera de communiquer les opinions et actions du Gouvernement de Salut National en Exil, tandis que le second se chargera de communiquer les positions idéologiques du mouvement dans son ensemble. Le Porte-parole du mouvement servira également, là où cela est nécessaire, de médiateur officiel du mouvement dans le cadre des pourparlers et négociations du mouvement avec les autres formations politiques du pays.

La nomination des deux porte-paroles se fera en même temps que celle du nouveau gouvernement de salut national en exil.

I. Le Gouvernement de Salut National en Exil

Inchangé. Le Gouvernement de Salut National en exil, en tant qu’organe politique, reste en place. Cependant, sa composition actuelle est dissoute et un remaniement est en cours de préparation. La nouvelle composition en termes de ministères et de postes disponibles sera annoncée ultérieurement et le plus rapidement possible. Le Dr. Daniel Mengara en reste le Premier ministre et devra se charger de nommer les nouveaux membres du Gouvernement de Salut National en exil dans les meilleurs délais.

La Charte des membres du BDP-Gabon Nouveau va donc être modifiée en conséquence pour refléter ces divers changements organiques et structuraux. Les anciens organes et postes dissous n’ont plus d’existence légale. Le reste des principes et règlements de la Charte des membres demeurent les mêmes, sauf là où les changements sont intervenus tel qu’indiqué ci-dessus. Dans ce cas, le présent décret s’applique en attendant la révision globale de la Charte des membres.

Pendant cette phase de restructuration, seul le Comité Directeur reste actif tout en jouissant de tous ses privilèges tels que dictés par la Charte des membres. Le Coordonnateur a été chargé de mener de larges consultations au sein du mouvement et en dehors, pour que le mouvement puisse rapidement procéder à la nomination :

– du nouveau Secrétaire Général National, qui se chargera de proposer des noms pour les postes de Secrétaires provinciaux et ceux de chefs des Comités départementaux.

– des représentants du BDP-Gabon Nouveau à l’étranger

– des nouveaux membres du Gouvernement de Salut National en Exil.

Le Comité Directeur assurera directement la direction des actions du mouvement en attendant la mise en place progressive des nouveaux organes et la nomination des nouveaux représentants et responsables qui en assureront la gestion. Ceci sera fait dans les meilleurs délais.

La direction du BDP-Gabon Nouveau estime que ces changements structurels vont permettre au mouvement de se lancer dans une nouvelle phase de son implantation dans le pays et de permettre ainsi aux Gabonais qui le souhaitent de s’engager résolument aux côtés du BDP pour un Gabon digne, prospère et synonyme de progrès, sans Omar Bongo et sans tous ceux qui, pendant 37 ans, ont opprimé, volé, violé et animalisé notre nation.

Montclair, le 12 juin 2004.

Le Comité Directeur

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tel: 973-655-5143
Fax: 973-655-7909
Email: bdp@bdpgabon.org
Site: https://www.bdpgabon.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here