spot_imgspot_img

Voeux de nouvel an du Dr. Daniel Mengara: « Mettre fin à la cancrerie qui dirige le Gabon »

Communiqué de Presse, pour diffusion immédiate – Dans un discours de nouvel an musclé publié sur le site du BDP-Gabon Nouveau aujourd’hui, le Dr. Daniel Mengara, Premier ministre du gouvernement gabonais de salut national en exil, Coordonnateur du BDP-Gabon Nouveau, fustige ce qu’il appelle désormais la « cancrerie » au pouvoir au Gabon.Pour le Coordonnateur, Omar Bongo n’a servi aux Gabonais que des discours creux depuis les 38 ans qu’il a passés au pouvoir à répéter la même chose aux Gabonais. Il dresse ainsi un constat plus qu’accablant du bilan d’Omar Bongo, dirigeant « illégitime » du Gabon.

« Quand celui qui se dit illégitimement chef d’un état comme le Gabon en vient à résumer son action de 38 ans avec des mots comme « j’ai parlé, j’ai indiqué la voie, j’ai tracé des sillons, » c’est que nous avons véritablement atteint le degré zéro de l’incompétence. C’est bien beau de beaucoup parler, d’indiquer la voie et de tracer des sillons. Encore faut-il pouvoir montrer concrètement ce que cette parlote, cette voie et ces sillons ont changé de positif dans la vie des Gabonais en 38 ans de pouvoir sans partage, » observe le Dr. Daniel Mengara.

« En 38 ans, Omar Bongo a certes beaucoup parlé, mais ses paroles faites de promesses creuses vous ont toujours laissé les mains et les estomacs vides. Omar Bongo, en 38 ans, a certes beaucoup indiqué la voie, mais cette voie a toujours été celle du ventre, de la corruption, de la gabegie et du vampirisme d’état. Omar Bongo, en 38 ans, a également tracé beaucoup de sillons, mais ces sillons, c’est dans les caisses de l’état qu’il les a tracés, ne laissant à leur place que le vide qui appauvrit la nation et vous condamne à la misère la plus abjecte, année après année, mois après mois, semaine après semaine, jour après jour, » lance-t-il au plus fort de son discours.

Ce discours de voeux à la nation gabonaise du Dr. Mengara fait suite à celui prononcé le 31 décembre dernier par le dictateur rénové, Omar Bongo, que le Dr. Daniel Mengara considère comme une vraie malédiction pour le Gabon:

« Le malheur du Gabon, je ne cesserai jamais de le dire, c’est Omar Bongo. Le malheur du Gabon, c’est véritablement d’avoir hérité d’Omar Bongo qui, on peut l’affirmer, est le dirigeant le plus incompétent du monde. Il est aussi le plus cruel et le plus inhumain. Etre inhumain, c’est voir son peuple souffrir alors que l’on sait que l’on est responsable, directement et indirectement, de cette souffrance. Etre inhumain, c’est s’imposer au pouvoir alors que l’on sait que personne ne vous y a mis. Etre inhumain, c’est ne pas être capable de voir que chaque année que l’on passe à la tête de l’état cause encore plus de misère, de morts et de désespoir. Au Gabon, il meurt plus de gens en temps de « paix » qu’il n’en meurt en temps de guerre civile dans un pays comme la Côte d’Ivoire. C’est tout simplement honteux et insupportable, » accuse le Dr. Daniel Mengara.

Comme solution à la malédiction, bongoïste, le Dr. Mengara recommande « la libération », une libération qui se défaira de la « cancrerie » qui s’ompose au Gabon depuis 38 ans:

« La libération du Gabon de la médiocrité qui l’accable aujourd’hui, chers compatriotes, ne sera ni l’affaire de Daniel Mengara tout seul, ni celle du BDP-Gabon Nouveau tout seul, ni celle d’un seul homme, d’une seule ethnie ou d’une seule région. La libération du Gabon viendra de nous tous, Gabonais de tous les bords politiques, ethniques, sociaux, dès lors que nous aurons choisi de dire à la cancrerie qui s’impose à notre pays que trop c’est trop, et que nous n’accepterons pas 45 ans d’Omar Bongo. »

 Ce discours musclé du Dr. Daniel Mengara intervient à un moment où, le 17 août dernier dans un message vidéo à la nation dans le cadre du 44e anniversaire de l’indépendance du Gabon, le Coordonnateur du BDP avait déjà lancé un défi à Omar Bongo, l’invitant à montrer qu’il avait des « couilles » en acceptant que l’élection présidentielle de décembre 2005 soit entièrement organisée par l’ONU.

Pour lire le message de voeux du Dr. Daniel Mengara, cliquez ici.

BDP-Presse
BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tel: 9973-655-5143
Fax: 973-655-7909
Site: https://www.bdpgabon.org

Dans un discours de nouvel an musclé publié sur le site du BDP-Gabon Nouveau aujourd’hui, le Dr. Daniel Mengara, Premier ministre du gouvernement gabonais de salut national en exil, Coordonnateur du BDP-Gabon Nouveau, fustige ce qu’il appelle désormais la « cancrerie » au pouvoir au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES