Le Gabon serait passé, en une seule année (entre 2004 et 2005), du 74e au 88e rang mondial de la corruption, selon Transparency international. Le Gabon chutte ainsi de 14 places en un an, signe que la situation de la corruption dans le pays ne cesse de se dégrader, malgré la hausse substantielle des ressources de l’état suite à la flambée des prix du pétrole. Cette dégradation est d’autant plus notable que le régime Bongo se sera investi, depuis 2004, à préparer la réellection frauduleuse du dictateur Omar Bongo, utilisant ainsi les ressources de l’état à des fins politiques.

Ainsi, selon Transparency international, “une hausse entre 2004 et 2005 de la corruption perçue peut être observée dans des pays tels que le Costa Rica, le Gabon, le Népal, la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Seychelles, la Russie, le Sri Lanka, le Suriname, Trinidad et Tobago et l’Uruguay. Par contre, plusieurs pays et territoires font montre de progrès notables ? un déclin dans les perceptions de corruption au cours de la dernière année – notamment l’Estonie, la France, Hong-Kong, le Japon, la Jordanie, le Kazakhstan, le Nigeria, le Qatar, Taiwan et la Turquie.”

Ajoute Transparency International: “La ratification récente de la Convention des Nations Unies contre la Corruption a établi un cadre légal international en faveur d’un progrès durable contre la corruption. La Convention, qui entrera en vigueur en Décembre 2005, devrait accélérer le rapatriement des fonds volés, pousser les centres financiers à prendre des mesures contre le blanchiment d’argent, permettre aux nations de poursuivre en justice les entreprises privées étrangères et les individus ayant commis des actes de corruption sur leur sol, et interdire la corruption d’agents publics internationaux. Les pays à bas revenus qui adoptent et appliquent la Convention bénéficieront d’un avantage dans la course pour l’investissement étranger et la croissance économique.”

Ces mesures devraient pouvoir permettre également à des ONG ou groupes politiques d’opposition à intenter des actions en justice internationale contre des régimes véreux comme ceux du Gabon.

En Afrique, le Botswana (32e mondial) continue de détenir le palmarès de pays le plus transparent d’Afrique, se classant devant la Tunisie (43e) et l’Afrique du Sud (46e) tandis que le Chad est cette année le pays le plus corrompu en Afrique et dans le monde (158e).

Voici les tableaux du classement mondial et africain.

Rapport Africain: Cliquez ici.

Rapport Mondial: Indice de Perceptions de la Corruption 2005 – Transparency International

Transparency International a commissionné Prof. Dr Graf Lambsdorff de l’Université de Passau pour produire l’IPC. Pour toute information sur les données et la méthodologie, prière de consulter les questions fréquemment posées et la méthodologie sur www.transparency.org/surveys/#cpi ou www.icgg.org.
Indice de Perceptions de la Corruption 2005 
Rang du Pays  Pays/territoire Note de l’IPC 2005* Intervalle de confiance** Sources utilisées***
1 Islande 9.7 9.5 – 9.7 8
2 Finlande 9.6 9.5 – 9.7 9
Nouvelle Zélande  9.6 9.5 – 9.7 9
4 Danemark 9.5 9.3 – 9.6 10
5 Singapour 9.4 9.3 – 9.5 12
6 Suède 9.2 9.0 – 9.3 10
7 Suisse 9.1 8.9 – 9.2 9
8 Norvège 8.9 8.5 – 9.1 9
9 Australie 8.8 8.4 – 9.1 13
10 Autriche 8.7 8.4 – 9.0 9
11 Pays Bas  8.6 8.3 – 8.9 9
Royaume Uni  8.6 8.3 – 8.8 11
13 Luxembourg 8.5 8.1 – 8.9 8
14 Canada 8.4 7.9 – 8.8 11
15 Hong Kong 8.3 7.7 – 8.7 12
16 Allemagne 8.2 7.9 – 8.5 10
17 Etats-Unis 7.6 7.0 – 8.0 12
18 France 7.5 7.0 – 7.8 11
19 Belgique 7.4 6.9 – 7.9 9
Irlande 7.4 6.9 – 7.9 10
21 Chili 7.3 6.8 – 7.7 10
Japon 7.3 6.7 – 7.8 14
23 Espagne 7.0 6.6 – 7.4 10
24 Barbade 6.9 5.7 – 7.3 3
25 Malte 6.6 5.4 – 7.7 5
26 Portugal 6.5 5.9 – 7.1 9
27 Estonie 6.4 6.0 – 7.0 11
28 Israël 6.3 5.7 – 6.9 10
Oman 6.3 5.2 – 7.3 5
30 Emirats Arabes Unis 6.2 5.3 – 7.1 6
31 Slovénie 6.1 5.7 – 6.8 11
32 Botswana 5.9 5.1 – 6.7 8
Qatar 5.9 5.6 – 6.4 5
Taiwan 5.9 5.4 – 6.3 14
Uruguay 5.9 5.6 – 6.4 6
36 Bahrain 5.8 5.3 – 6.3 6
37 Chypre 5.7 5.3 – 6.0 5
Jordanie 5.7 5.1 – 6.1 10
39 Malaisie 5.1 4.6 – 5.6 14
40 Hongrie 5.0 4.7 – 5.2 11
Italie 5.0 4.6 – 5.4 9
Corée du Sud 5.0 4.6 – 5.3 12
43 Tunisie 4.9 4.4 – 5.6 7
44 Lithuanie 4.8 4.5 – 5.1 8
45 Koweit 4.7 4.0 – 5.2 6
46 Afrique du Sud 4.5 4.2 – 4.8 11
47 République Tchèque  4.3 3.7 – 5.1 10
Grèce 4.3 3.9 – 4.7 9
Namibie 4.3 3.8 – 4.9 8
Slovaquie 4.3 3.8 – 4.8 10
51 Costa Rica  4.2 3.7 – 4.7 7
Le Salvador 4.2 3.5 – 4.8 6
Lettonie 4.2 3.8 – 4.6 7
Ile Maurice 4.2 3.4 – 5.0 6
55 Bulgarie 4.0 3.4 – 4.6 8
Colombie 4.0 3.6 – 4.4 9
Fidji 4.0 3.4 – 4.6 3
Seychelles 4.0 3.5 – 4.2 3
59 Cuba 3.8 2.3 – 4.7 4
Thaïlande 3.8 3.5 – 4.1 13
Trinidad et Tobago 3,8 3.3 – 4.5 6
62 Belize 3.7 3.4 – 4.1 3
Brésil 3.7 3.5 – 3.9 10
64 Jamaïque 3.6 3.4 – 3.8 6
65 Ghana 3.5 3.2 – 4.0 8
Mexique 3.5 3.3 – 3.7 10
Panama 3.5 3.1 – 4.1 7
Perou 3.5 3.1 – 3.8 7
Turquie 3.5 3.1 – 4.0 11
70 Burkina Faso  3.4 2.7 – 3.9 3
Croatie 3.4 3.2 – 3.7 7
Egypte 3.4 3.0 – 3.9 9
Lesotho 3.4 2.6 – 3.9 3
Pologne 3.4 3.0 – 3.9 11
Arabie Saoudite 3.4 2.7 – 4.1 5
Syrie 3.4 2.8 – 4.2 5
77 Laos 3.3 2.1 – 4.4 3
78 Chine 3.2 2.9 – 3.5 14
Maroc 3.2 2.8 – 3.6 8
Sénégal 3.2 2.8 – 3.6 6
Sri Lanka 3.2 2.7 – 3.6 7
Suriname 3.2 2.2 – 3.6 3
83 Liban 3.1 2.7 – 3.3 4
Rwanda 3.1 2.1 – 4.1  3
85 République Dominicaine
 3.0 2.5 – 3.6 6
Mongolie 3.0 2.4 – 3.6 4
Roumanie 3.0 2.6 – 3.5 11
88 Arménie 2.9 2.5 – 3.2 4
Bénin 2.9 2.1 – 4.0 5
Bosnie-Herzégovine 2.9 2.7 – 3.1 6
Gabon 2.9 2.1 – 3.6 4
Inde 2.9 2.7 – 3.1 14
Iran 2.9 2.3 – 3.3 5
Mali 2.9 2.3 – 3.6 8
Moldavie 2.9 2.3 – 3.7 5
Tanzanie 2.9 2.6 – 3.1 8
97 Algérie 2.8 2.5 – 3.3 7
Argentine 2.8 2.5 – 3.1 10
Madagascar 2.8 1.9 – 3.7 5
Malawi 2.8 2.3 – 3.4 7
Mozambique 2.8 2.4 – 3.1 8
Serbie-et-Monténégro 2.8 2.5 – 3.3 7
103 Gambie 2.7 2.3 – 3.1 7
Macédoine 2.7 2.4 – 3.2 7
Swaziland 2.7 2.0 – 3.1 3
Yémen 2.7 2.4 – 3.2 5
107 Biélorussie 2.6 1.9 – 3.8 5
Erythrée 2.6 1.7 – 3.5 3
Honduras 2.6 2.2 – 3.0 7
Kazakhstan 2.6 2.2 – 3.2 6
Nicaragua 2.6 2.4 – 2.8 7
Palestine 2.6 2.1 – 2.8 3
Ukraine 2.6 2.4 – 2.8 8
Vietnam 2.6 2.3 – 2.9 10
Zambie 2.6 2.3 – 2.9 7
Zimbabwe 2.6 2.1 – 3.0 7
117 Afghanistan 2.5 1.6 – 3.2 3
Bolivie 2.5 2.3 – 2.9 6
Equateur 2.5 2.2 – 2.9 6
Guatemala 2.5 2.1 – 2.8 7
Guyana 2.5 2.0 – 2.7 3
Libye 2.5 2.0 – 3.0 4
Népal 2.5 1.9 – 3.0 4
Philippines 2.5 2.3 – 2.8 13
Ouganda 2.5 2.2 – 2.8 8
126 Albanie 2.4 2.1 – 2.7 3
Niger 2.4 2.2 – 2.6 4
Russie 2.4 2.3 – 2.6 12
Sierra Leone  2.4 2.1 – 2.7 3
130 Burundi 2.3 2.1 – 2.5 3
Cambodge 2.3 1.9 – 2.5 4
Rép. du Congo 2.3 2.1 – 2.6 4
Géorgie 2.3 2.0 – 2.6 6
Kyrgyzstan 2.3 2.1 – 2.5 5
Papouasie Nouvelle Guinée 2.3 1.9 – 2.6 4
Venezuela 2.3 2.2 -2.4  10
137 Azerbaïdjan 2.2 1.9 – 2.5 6
Cameroun 2.2 2.0 – 2.5 6
Ethiopie 2.2 2.0 – 2.5 8
Indonésie 2.2 2.1 – 2.5 13
Irak 2.2 1.5 – 2.9 4
Libéria 2.2 2.1 – 2.3 3
Ouzbékistan 2.2 2.1 – 2.4 5
144 Rép. Dém. du Congo 2.1 1.8 – 2.3 4
Kenya 2.1 1.8 – 2.4 8
Pakistan 2.1 1.7 – 2.6 7
Paraguay 2.1 1.9 – 2.3 7
Somalie 2.1 1.6 – 2.2 3
Soudan 2.1 1.9 – 2.2 5
Tadjikistan 2.1 1.9 – 2.4 5
151 Angola 2.0 1.8 – 2.1 5
152 Côte d’Ivoire  1.9 1.7 – 2.1 4
Guinée Equatoriale  1.9 1.6 – 2.1 3
Nigéria 1.9 1.7 – 2.0 9
155 Haïti 1.8 1.5 – 2.1 4
Myanmar 1.8 1.7 – 2.0 4
Turkménistan 1.8 1.7 – 2.0 4
158 Bangladesh 1.7 1.4 – 2.0 7
Tchad 1.7 1.3 – 2.1 6
Notes explicatives

* La note IPC fait référence à la perception du degré de corruption vu par les hommes d’affaires et les analystes-pays et s’étend de 10 (probité élevée) à 0 (très corrompu).
** L?intervalle de confiance L?Intervalle de confiance fournit une échelle des valeurs possibles de la note de l’IPC. Ceci reflète la possible variation de la note d’un pays, en fonction de la précision de la mesure. Nominalement, avec 5% de probabilité la note est au-dessus de cet intervalle et avec 5% elle se trouve en dessous. Cependant, surtout lorsque seulement peu de sources (n) sont disponibles, cet intervalle de confiance est inférieur à 90%.
*** Sources utilisées renvoie au nombre d’enquêtes réalisées pour évaluer la performance d’un pays. Au total, 16 enquêtes et analyses d’experts ont été utilisées avec un minimum de trois par pays pour inclusion dans l’IPC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here