Les employés de la Mairie centrale, réunis en Assemblée générale, lundi à Libreville, ont décidé de durcir leur mouvement de grève qu’ils avaient suspendu, il y a quelques semaines. Les employés de la Mairie centrale, réunis en Assemblée générale, lundi à Libreville, ont décidé de durcir leur mouvement de grève qu’ils avaient suspendu, il y a quelques semaines.

Ce mouvement de grève du syndicat du personnel se poursuit à cause du non paiement, par la tutelle, des cotisations sociales des travailleurs à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), et le problème des anciens travailleurs de la mairie, qui depuis 10ans, ne sont pas en possession de leur pension.

Pour ces griefs, le personnel de la Mairie centrale a décidé de durcir son mouvement de grève entamé en début du mois de décembre, en observant un sit-in devant l’entrée principale de la Mairie de la capitale, pénalisant ainsi l’activité dans cette Institution.

Pourtant les syndicats étaient en pourparlers jeudi dernier avec le maire, sous la supervision du ministre de l’intérieur, André Mba Obame et du ministre délégué Philippe Nzengué Mayila, pour décrisper la situation et trouver une issue favorable à la grève. Tout porte à croire que les choses n’ont pas beaucoup évolué entre les différentes parties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here