L’USS Fort Mc Henry, navire de la marine américaine avec à son bord près de 350 marins a accosté lundi au port d’Owendo (banlieue de Libreville, capitale du Gabon) pour des exercices conjoints, du 7 au 19 janvier, visant à accroitre le niveau d’assimilation des marins gabonais aux procédures de sécurité.

L’USS Fort Mc Henry, navire de la marine américaine avec à son bord près de 350 marins a accosté lundi au port d’Owendo (banlieue de Libreville, capitale du Gabon) pour des exercices conjoints, du 7 au 19 janvier, visant à accroitre le niveau d’assimilation des marins gabonais aux procédures de sécurité.

Des journalistes nationaux et étrangers basés à Libreville ont été conviés à visiter le navire au port d’Owendo et à discuter avec les responsables du navire.

Au cours d’une conférence de presse à bord du navire, le capitaine de vaisseau John B. Nowell Jr (superviseur) a indiqué à la presse que les principaux exercices avec la marine gabonaise se dérouleront à Port-Gentil, cité pétrolière et capitale économique du Gabon. Dans cette ville, la marine gabonaise dispose d’un grand centre de formation.

Les escales de Libreville et Port-Gentil s’intègrent dans la vision des Etats-Unis d’améliorer la sécurité maritime de la région d’Afrique de l’ouest et du centre en renforçant les capacités et les résistances maritimes africaines. Cette vision a été baptisée: Station Maritime du Partenariat Africain (Africa Partnership Station -APS).

Selon le commandant de la mission, le capitaine de vaisseau John B. Nowell Jr, l’APS a pour but de former les marins africains dans la lutte contre le trafic illégal en mer, l’extrémisme, la pêche illicite, la piraterie, le trafic de la drogue, la contrebande de pétrole et la dégradation de l’environnement.

Ces dernières années, les Etats-Unis s’intéressent particulièrement à la sécurité du golfe de guinée situé sur l’océan Atlantique. Cette région riche en pétrole est pressentie par les Etats-Unis comme une source d’approvisionnement en pétrole sûre pour l’économie américaine.

Après Libreville et Port-Gentil, L’USS Fort Mc Henry se rendra à Sao tomé et Principe, petit pays qui serait doté des réserves de pétrole en attente d’être exploitées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here