Le ministre gabonais de l’Intérieur, des Collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l’Immigration, André Mba Obame, a annoncé, mercredi, une mesure de suspension, “à titre provisoire”, des activités de plusieurs ONG opérant dans son pays.

Au cours d’un point de presse tenu à Libreville, M. Obame a estimé que ces organisations “sortent du cadre légal de leur statut et semblent se tromper de terrain en se transformant sur le champ des partis politiques”.

Selon le responsable gouvernemental gabonais, la mesure de suspension provisoire des activités des ONG incriminées va courir “jusqu’à ce qu’elles aient clairement redéfini, avec les services compétents de son ministère, leurs missions réelles de structures associatives”.

La décision des autorités gabonaises intervient au moment où plusieurs ONG ont lancé des campagnes sur des thèmes du genre: “Publiez ce que vous payez”, “Lutte contre la vie chère au Gabon”, “Lutte contre les dérives sectaires au Gabon”, “La plate- forme environnement Gabon”.

Le gouvernement de Libreville assimile ces campagnes à de l’agitation politicienne, champ de prédilection des partis politiques et non des associations de la Société civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here