La présidente et directrice générale du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo.

Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l’ouverture mercredi à Libreville des travaux d’une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi.

Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l’enveloppe du FEM participera à la protection et la gestion durable des 204 millions d’hectares de forêts du bassin du Congo.

Deuxième massif forestier de la planète après l’Amazonie, les forêts du Bassin du Congo couvrent le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Centrafrique et la République Démocratique du Congo (RDC). La gestion de ces forêts riches en écosystème est devenue un véritable enjeu planétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here