Gabon : Libreville célèbre la 48e Journée sud africaine des droits de l’Homme

La capitale gabonaise a célébré le 29 mars dernier la 48e Journée sud africaine des droits de l’Homme, parrainée par le vice premier ministre gabonais en charge des droits de l’Homme, Paul Mba Abessole. La célébration de la Journée sud africaine des droits de l’Homme est célébrée en souvenir du massacre du peuple noir en Afrique du Sud le 21 mars 1960 à la suite d’une marche pacifique de protestation contre l’apartheid.
Le Beach Club de Libreville, sis au quartier de la Sablière, a servi de cadre à la célébration, le 29 mars dernier, de la 48è journée sud africaine des droits de l’Homme, parrainée par le vice premier ministre gabonais en charge des droits de l’Homme, Paul Mba Abessole.

La journée été marquée par une conférence débat autour du thème : «cultiver la notion des droits de l’Homme et construire un citoyen à part entière, la nécessité d’une solidarité active entre l’Afrique du Sud et le Gabon».

La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsouo, les organismes spécialisés des Nations Unis, des membres du corps diplomatique ainsi que des organisations non gouvernementales engagées dans la lutte pour le respect des droits de l’homme ont pris part à cette conférence débat.

L’ambassadeur d’Afrique du Sud au Gabon, Jomo Johnson Khasu, a expliqué que des principes tels que l’égalité devant la loi, le droit à la dignité et aux libertés fondamentales doivent être au cœur des programmes de développement des deux pays. Il a ainsi incité les dirigeants à intégrer les droits de l’Homme dans les constitutions respectives des deux pays.

«Les citoyens doivent être les premières forces de ce projet. C’est pourquoi il faut les former dès la naissance et au-delà, afin qu’ils s’imprègnent de ces valeurs qui seront ensuite enracinées dans nos constitutions et nos vies nationales», a déclaré l’ambassadeur d’Afrique du Sud.

Le parrain de l’évènement, Paul Mba Abessole, a expliqué qu’une culture des droits des droits de l’Homme nécessite la mise en place d’un ensemble de mécanismes de sensibilisation, vulgarisation et éducation des citoyens aux droits humains.

La présidente de la Cour constitutionnelle a quant à elle rappelé que la constitution gabonaise comportait 23 paragraphes reprenant les droits et libertés fondamentales des citoyens gabonais. Mais elle a insisté sur le fait que ces droits ne sont pas toujours respectés en expliquant que le Gabon a «encore du chemin à faire et avec le concours de tout le monde, nous pouvons à défaut d’avoir le respect des lois, plutôt réduire les inégalités».

La célébration de la journée sud africaine des droits de l’Homme est célébrée en souvenir du massacre du peuple noir en Afrique du Sud le 21 mars 1960 à la suite d’une marche pacifique de protestation contre l’apartheid. Pour rappel, Ce n’est qu’en 1994 qu’une nouvelle constitution multiraciale a été adoptée.

Exprimez-vous!

  1. Bongo qui fête les droits de l’homme, et il n’a même pas honte de lui. Il ce dit « sage », le « père » de la nation, l’homme qui « aime » son peuple, mais qui pille les richesses de son pays pour le bien de la France et des français, bien souvent racistes. Bongo a fait un pacte avec le diable, il ruinera son pays puisqu’il doit tenir la promesse fait à satan. Sinon c’est lui qui disparaît.

  2. Bonjour,

    Je suis etudiante en Afrique du Sud. Je suis tres honoree de voir qu’au moins nous, nous avons le respect et donnons aux habitants d’autres parts du monde une certaine place dans nos vies. Nous avons toujours honore les Sud-Africains, mais je vous demenderai de venir en Afrique du Sud pour voir comment nous sommes traite(e)(s). Ces gens nous haissent, et la seule chose qui me tienne a coeur maintenant est de rentrer au pays. Je suis ici depuis cinq ans, et je ne peux vous donner aucun souvenir positif que j’ai de cet endroit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

La CPI modifie les conditions de mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé

Dans une décision rendue ce jeudi, la Chambre d'appel de la CPI a décidé de révoquer une partie des conditions de mise en liberté...

Dépistage du Covid-19 : Le Laboratoire Pr Gahouma se lance ce vendredi

Censé produire 10 000 résultats issus des dépistages au Covid-19 effectués dans les différents centres du pays, le laboratoire d’analyse médicale installé au sein...

Heurts : la police arrête et libère des syndicalistes pour non-respect des gestes barrières

Suite à la violation de la disposition interdisant les regroupements de plus de 10 personnes par des partenaires sociaux hier devant le ministère de...

Front social : en route pour la concrétisation des recommandations du Forum de la Fonction publique

Destiné à apporter des solutions aux situations administratives des agents de l'État, ainsi que cela avait été énoncé lors du forum de la Fonction...

Gabon : les régies financières à la caisse malgré la baisse des recettes de l’État

Quelques jours après leur montée au créneau, les syndicats des régies financières ont obtenu gain de cause auprès du ministère de l’Économie et des...

Covid-19 : Le CIRMF va booster sa capacité de tests journaliers

Le Centre interdisciplinaire de recherches médicales de Franceville (CIRMF) vient de recevoir un précieux don dans le cadre de la lutte contre le Covid-19....

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Dépistage du Covid-19 : Le Laboratoire Pr Gahouma se lance ce vendredi

Censé produire 10 000 résultats issus des dépistages au Covid-19 effectués dans les différents centres du pays, le laboratoire d’analyse médicale installé au sein...

Heurts : la police arrête et libère des syndicalistes pour non-respect des gestes barrières

Suite à la violation de la disposition interdisant les regroupements de plus de 10 personnes par des partenaires sociaux hier devant le ministère de...

Front social : en route pour la concrétisation des recommandations du Forum de la Fonction publique

Destiné à apporter des solutions aux situations administratives des agents de l'État, ainsi que cela avait été énoncé lors du forum de la Fonction...

Covid-19 : le Gabon veut interdire l’usage de la chloroquine dans le traitement thérapeutique

Le ministre gabonais de la Santé, Dr Max Limoukou, a réuni jeudi à son cabinet le comité scientifique et Comité de pilotage du plan...

Gabon : les régies financières à la caisse malgré la baisse des recettes de l’État

Quelques jours après leur montée au créneau, les syndicats des régies financières ont obtenu gain de cause auprès du ministère de l’Économie et des...