Le CIO envisage de mettre fin au périple mondial de la flamme olympique

Après les incidents qui ont émaillé le passage de la flamme olympique à Londres et à Paris, le Comité international olympique (CIO) prévoit de se réunir cette semaine à Pékin pour discuter d’un éventuel abandon du parcours mondial de la flamme. « Nous devons revoir l’ensemble de la question », a estimé mardi Gunilla Lindberg, vice-présidente du CIO. Les manifestations contre la politique répressive de la Chine, en particulier au Tibet, ternissent en effet chaque jour un peu plus l’image des JO, et déjà le passage de la flamme mercredi à San Francisco s’annonce mouvementé.

« Nous sommes extrêmement désespérés », a déclaré Kevan Gosper, vice-président de la commission de coordination des Jeux au CIO, qui déplore que « la haine contre le pays hôte retombe sur notre torche ». Les organisateurs des JO « ont fait énormément d’efforts pour se préparer à organiser [ces] Jeux », et « ces perturbateurs, ces perturbateurs professionnels, ne font pas attention à ça. Ils sont juste animés par la haine et le ressentiment », estime le responsable du CIO, qui souhaite cependant que le parcours de la flamme se poursuive, avec éventuellement des « ajustements ».

« UNE HONTE POUR PARIS ET LA FRANCE »

La Chine, elle, ne décolère pas après les incidents qui ont eu lieu à Paris et à Londres. « Nous exprimons notre ferme condamnation de la perturbation délibérée de la transmission de la flamme olympique par des forces séparatistes ‘pour l’indépendance du Tibet’ qui n’ont pas eu une pensée pour l’idéal olympique ou pour les lois de la Grande-Bretagne et de la France », a déclaré une porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois, Jiang Yu, dans un communiqué. « Leurs activités méprisables ternissent le grand idéal olympique » , dénonce encore le responsable.

Le Global Times, un journal officiel spécialisé dans les questions internationales, a accusé mardi la France de ne pas avoir bien protégé la flamme olympique, affirmant que les incidents – dus à « un groupe de manifestants arrogants et insolents » – montraient « l’incompétence » de la police de Paris. « Ce qui s’est passé [lundi] peut rendre un peu malheureux les Chinois, mais c’est surtout une honte pour Paris et la France », a aussi estimé le journal, filiale du Quotidien du peuple, organe du Parti communiste chinois.

Les « unes » de la presse française au lendemain du passage de la flamme sont également sans équivoque : « Paris éteint la flamme » (L’Equipe), « Le fiasco » (Le Parisien), « Paris sans flamme » (L’Humanité), « Pagaille olympique » (La Croix), « Le fiasco de la flamme à Paris » (Le Figaro), « La claque » (Libération), titrent les principaux quotidiens nationaux mardi.

Source: le monde avec l’AFP et reuters

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Mort de George Floyd: plusieurs États américains en appellent à la Garde nationale

Après la mort de George Floyd, la colère de la communauté noire s'étend à tous les États-Unis. Des rassemblements parfois émaillés de violences ont...

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Coronavirus en France: 57 morts à l’hôpital en 24h, la baisse se poursuit en réanimation

C'est une tendance depuis maintenant plusieurs semaines, le nombre de réanimations, facteur essentiel du déconfinement, reste en baisse. Si ce week-end marque la fin...

Hydroxychloroquine : l’étude du Lancet sous le feu des critiques de scientifiques

Des dizaines de scientifiques ont publié ce jeudi une lettre ouverte exprimant leurs "inquiétudes" sur les méthodes de la vaste étude parue en fin...

Coronavirus en France: 61 morts à l’hôpital en 24h, la baisse en réanimation continue

149.668 cas de Covid-19 ont été confirmés en France à ce jour. Alors que la France amorce la deuxième phase du déconfinement, l'épidémie de coronavirus...

Mort de George Floyd : 500 soldats déployés à Minneapolis, le couvre-feu instauré

ÉMEUTES - A été officialisé le déploiement ce vendredi de 500 hommes de la garde nationale américaine à Minneapolis. Alors qu'un couvre-feu a été...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Cap Santa Clara : La population veut une route praticable

Situé à quelques encablures de Libreville, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda, le Cap Santa Clara, prisé pour ses magnifiques paysages manque...

Prise en charge du ticket modérateur : Ali Bongo béni par les Gef

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les...

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...