spot_imgspot_img

Crise alimentaire: le Gabon suspend les taxes sur des produits de base

Le Gabon a décidé de suspendre pour six mois les taxes sur des denrées alimentaires de base comme le lait, la farine et le riz pour lutter contre « l’envolée de leur prix », a annoncé vendredi le gouvernement dans un communiqué.

Avec « effet immédiat », le gouvernement a supprimé tous les droits et taxes à l’importation de la farine de blé, du riz, du lait, de l’huile et du poisson, ainsi que la TVA sur l’huile, le poisson importé, le lait et la farine, selon le communiqué du conseil des ministres.

Certaines taxes, relevant de la parafiscalité et prélevées par des organismes de l’Etat, sont également supprimées.

Pour ce qui est du riz, qui entre pour beaucoup dans l’alimentation des Gabonais, les marges nettes des importateurs et des revendeurs sont plafonnées « respectivement à 10% et 6% », a décidé le gouvernement.

Ces mesures, qui devraient coûter dix milliards de francs CFA (15 millions d’euros) à l’Etat, sont prises « en vue de sauvegarder le pouvoir d’achat des Gabonais », selon le communiqué.

Pays pétrolier de 1,3 million d’habitants, dont le revenu annuel par personne est évalué à 6.954 dollars, le Gabon importe une très grande partie des produits de base pour ses besoins alimentaires.

Mardi une centaine de gabonais avaient manifesté à Libreville pour dénoncer « la vie chère ». Il s’agissait de la première manifestation de ce type au Gabon, faisant suite à plusieurs autres organisées ailleurs dans le monde, et particulièrement en Afrique, ces dernières semaines.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES