spot_imgspot_img

Gabon : Le RPG s’impatiente des résultats des élections dans le 2ème arrondissement de Libreville

Face au retard observé dans la publication des résultats du scrutin du 27 avril dernier, les membres et sympathisants du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), parti de la majorité présidentielle en lice pour le deuxième arrondissement de Libreville, observent un sit-in depuis le 28 avril dernier devant le centre de vote de la mairie de Libreville.

Dans la crainte d’un comptage frauduleux des voies des élections locales du 27 avril dernier, les membres et sympathisants du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), le parti de l’opposant Paul Mba Abessole, en lice dans le deuxième arrondissement de Libreville font le pied de grue devant les bureaux de vote de la mairie de Libreville depuis la clôture du scrutin pour réclamer la transparence dans la publication des résultats.

Les délais de publication des résultats anormalement longs inquiètent les militants qui soupçonnent une manipulation des résultats au comptage des voies.

Une militante qui observe le sit-in devant le bureau de vote de l’hôtel de ville depuis le 28 avril dernier a déclaré que «depuis le soir du 27 avril dernier jusqu’au matin, nous avons attendu. Encore jusqu’à aujourd’hui 28 avril, rien n’est encore sorti. Nous étions là et nous avons fait bonne garde. Nous revendiquons les vrais résultats qui sont sortis des urnes car nous ne voulons plus de mascarade du tout».

Les militants du RPG protestent de ce que les résultats du second arrondissement de Libreville ne soient pas encore rendus public tandis que ceux des autres arrondissements de la capitale ou d’Owendo ont déjà été communiqués.

«Il y a trop d’irrégularités. Depuis 2006, nous vivons cette situation. Nous le savons que le président de la République a toujours parlé de la paix, mais lorsque nous assistons à ce genre de scènes, cela n’encourage pas car cela peut entraîner d’autres choses» a ajouté un partisan du RPG.

Les membres et sympathisants du parti réclament la publication transparente des résultats et l’éclaircissement de vices de procédures observés dans le déroulement du scrutin pour cet arrondissement de la capitale. Les militants estiment en effet avoir été lésés par les responsables de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) assignés à ce bureau de vote, qui auraient refusé la présence du représentant de leur parti comme l’exige la procédure.

«Dans un bureau de vote, il faut un représentant de chaque parti en lice. Le président de la commission électorale du deuxième arrondissement a tout fait pour que nous n’ayons pas de représentant de candidat. Lorsque je suis venu me plaindre, ils ont effectivement reconnu qu’ils avaient retiré les mandats du RPG» a témoigné un sympathisant.

Si cette malveillance électorale venait à être prouvée, les responsables de la CENAP affectés au deuxième arrondissement de Libreville pourraient avoir à répondre de ces accusations devant la justice, notamment devant la Cour constitutionnelle face à laquelle ils ont prêté serment avant de prendre leurs fonctions.

Exprimez-vous!

  1. en face de nous, nous avons des gens déterminés à voler, à tuer, à censurer. un peuple soumis, désorganisé, prêt à trahir pour un bongo cfa.conséquence:le peuple est en train de payer parce qu’il n’a pas compris que le diable s’est installé au gabon.dire un simple non collectif au systeme bongo et vous serez délivré.
    mba est un battant, il pouvait faire des choses, pourquoi ce choix de la majorité des autres? remues-toi si t’es encore celui l’élu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES