spot_imgspot_img

Gabon : Une décoratrice de Lambaréné reçoit 12 millions de francs CFA pour développer son activité

Initialement prévue le 17 avril dernier et reportée en raison de la campagne électorale, la cérémonie du Prix du chef de l’Etat gabonais pour la promotion des activités socio économiques des femmes s’est déroulée le 3 mai dernier à la Cité de la Démocratie où la lauréate, une décoratrice du Moyen-Ogooué, Marie Luce Ndjavé, a reçu un chèque de 12 millions de francs CFA pour développer son activité.

Au terme des délibérations du jury, Marie Luce Ndjavé, une décoratrice de la région de Lambaréné, a été sélectionnée le 3 mai à Libreville entre toutes les participantes du pays pour bénéficier de l’aide financière du chef de l’Etat pour la promotion des activités socio économiques des femmes.

Initialement prévue pour le 17 avril à l’occasion des manifestations de la Journée internationale de la Femme, la cérémonie avait été reportée en raison de la campagne électorale et s’est finalement déroulée le 3 mai dernier à la Cité de la Démocratie où la lauréate, madame Ndjavé, s’est vue remettre une enveloppe de 12 millions de francs CFA destinés à développer son activité.

Initié cette année sur le thème de la couture, la lauréate bénéficiera par ailleurs d’un stage de perfectionnement de deux semaines au Maroc pour l’approfondissement de ses connaissances dans son domaine d’activité.

Travaillant depuis de nombreuses années de manière individuelle dans la région de Lambaréné, chef-lieu du Moyen-Ogooué, madame Ndjavé s’était déjà forgée une solide réputation dans la province par ses réalisations, très appréciées et sollicitées tant par les locaux que par les visiteurs.

En remettant son Prix à la lauréate, le chef de l’Etat a déclaré que «chacun de nous doit prendre part au développement national, rien n’est négligeable et notre environnement naturel est très riche, il ne demande qu’à être exploité».

Grâce au financement du chef de l’Etat, Marie Luce Ndjavé a expliqué qu’elle comptait développer la formation des jeunes femmes aux arts et métiers de la couture afin de populariser cette activité qui peut également représenter une voie de recours pour les jeunes femmes économiquement faibles.
D’autres femmes ont également été primées lors de cette cérémonie. 6 millions de francs CFA ont été remis à l’association Mwana de Tchibanga, de la province de la Nyanga (sud) au titre du prix exceptionnel. Une somme de 5 millions de francs CFA, au titre du prix d’encouragement, est revenue à l’association des femmes artisanes de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo.
Pour rappel, en 2007, le Grand prix du président de la République avait été remporté par une association agricole dirigée par Jeanne Revangué qui avait remporté 23 millions de francs CFA pour le développement de cette activité.
Le Grand prix du président de la République a été institué en avril 1998, en souvenir de la date d’entrée de la première femme au sein d’un gouvernement au Gabon au début des années 1970. Ce prix a pour but de soutenir et de faire la promotion des activités socio-économiques des femmes gabonaises, sous la supervision du ministère de la Famille et de la Promotion de la femme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES