spot_imgspot_img

Conseil des droits de l’Homme : Controverse autour de la candidature du Gabon et de quatre autres pays

Malgré toutes ses chances d’être élu du fait de représenter le groupe africain, la candidature du Gabon, et de quatre autres pays, au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a été remise en question ce mardi par des ONG américaine et suisse.

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU devrait procéder, le 21 mai prochain, à l’élection de quinze de ses nouveaux membres. Selon deux ONG pro-démocratiques, l’américaine Freedom House et la Suisse UN Watch, cinq pays parmi ceux en lice ont des bilans en matière des droits de l’Homme qui devraient les disqualifier de l’élection. Il s’agit du Pakistan, du Sri Lanka, du Bahreïn, du Gabon et de la Zambie.

Tous ces pays sauf le Bahreïn sont déjà membres et essayent d’être réélus. Le Gabon et la Zambie sont pourtant sûrs d’être élus d’être élus aux sièges à pourvoir pour le groupe africain, faute de concurrents plus démocratiques, ont déploré, le mardi 7 mai dernier, les deux ONG, UN Watch et Freedom House.

Ces ONG ont évalué les pays candidats sur des critères incluant les droits politiques et les libertés publiques, la liberté de la presse, le fonctionnement des institutions et le comportement du pays sur les questions de droits de l’Homme au sein des organes de l’ONU.

Hillel Neuer, directeur de UN Watch, l’une de ces ONG, basée à Genève tout comme le Conseil des droits de l’Homme, a critiqué les pays démocratiques aussi bien en Afrique que dans le reste du monde parce qu’ils ne se portent pas candidats pour les sièges au Conseil où ils pourraient devenir des défenseurs des droits de l’homme.

« Au lieu de cela, ils prêtent de la crédibilité internationale aux gouvernements répressifs qui bafouent systématiquement les droits de leurs propres citoyens », a-t-il dit dans une déclaration.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies qui est l’organe intergouvernemental principal des Nations unies sur toutes les questions relatives aux droits de l’homme, a été créé en 2006 dans le cadre de la dans le cadre de la réforme de l’ONU, pour remplacer la Commission des droits de l’Homme, discréditée du fait que des pays mal notés en matière de l’Homme, pouvaient y siéger.

Le secrétariat du Conseil est assuré par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme et le président du Conseil est le roumain Doru Romulus Costea. Son siège est à Genève, en Suisse.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES