Gabon : Libreville se dote d’une nouvelle agence de Gabon Poste au quartier Damas

Désenclaver les quartiers de la capitale en améliorant l’accessibilité aux services publics, c’est l’objectif de la politique de proximité des services postaux gabonais qui s’est concrétisée le 8 mai dernier par l’ouverture d’une nouvelle agence au quartier Damas, à Libreville et dont l’inauguration a été présidée par le directeur général de la société, Alfred Mabika.

La Poste gabonaise se développe et se redéploie dans la capitale avec l’ouverture de nouvelles agences dans les différents quartiers de la capitale, à l’image de celle inaugurée le 8 mai dernier au quartier Damas.

La nouvelle agence est composée de deux guichets, une salle d’accueil, une salle informatique et quelques mille sept cent soixante dix boîtes postales qui devraient permettre aux populations d’accéder plus facilement aux services postaux et bancaires proposés.

« Ici, nous avons voulu expérimenter un bureau atypique. Il rassemble les services financiers et les services postaux. L’agence de Damas doit pouvoir servir le timbre, s’occuper du client qui vient déposer son argent pour les chèques postaux, qui fait des opérations d’épargne et même s’occuper du Mandat Express International, c’est-à-dire un nouveau produit postal de transfert électronique. C’est cette polyvalence qui est recherchée à travers nos agents pour une meilleure productivité. Cette agence a le privilège d’inaugurer ce nouveau type de postiers et nous allons tout faire pour le suivi des objectifs et des résultats qui leurs ont été assignés » a affirmé Alfred Mabika.

« Par exemple, il y a près de mille sept cent soixante dix boîtes postales et les postiers eux-mêmes en connaissent le nombre exacte. Une boîte postale vaut vingt cinq mille francs CFA, nous avons demandé aux receveurs de nous apporter pour l’année 2008 au moins mille cinq cent abonnés et cela est inscrit dans la feuille de route des agents » a poursuivi le directeur général de Gabon Poste.

Plombé par plusieurs années de contre-performance, la poste gabonaise dans sa version privatisée sort peu à peu la tête de l’eau. Cette petite embellie est à mettre à l’actif de la nouvelle équipe dirigeante.

Selon Alfred Mabicka, « la poste est une entreprise de droits privés mais qui propose un service public pour tous. Nous avons voulu être proche de l’opérateur économique, c’est une valeur de proximité qui nous tient à coeur. Sortant d’une période difficile, il a fallu que les gabonais nous accordent leur confiance. Cette confiance, nous l’avons obtenue à en juger par l’accroissement des dépôts au niveau des comptes et chèques postaux et de la sollicitation des boîtes postales ».

Gabon poste réussira-t-il à faire oublier les déboires de son prédécesseur et reconquérir la confiance des usagés’ Le nouveau directeur général y croit dur comme fer mais c’est sur le terrain qu’on appréciera la qualité de la restauration de la confiance.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....