Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré

Gabon TélécomLe gouvernement gabonais s’est félicité de la décision prise par le conseil d’administration de Gabon Télécom de faire procéder au «nécessaire ajustement des effectifs pour être conforme aux standards internationaux» du secteur.

Dans le cadre de la privatisation de Gabon Télécom, le gouvernement gabonais et Maroc Télécom avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d’accord dit de « partenaire stratégique ».

Selon les termes de ce contrat, le gouvernement a pris trois engagements, notamment, procéder à l’apurement d’une partie du passif de Gabon Télécom S.A, conformément au procès-verbal des réunions des 8 et 9 novembre 2007, mettre en oeuvre un nouveau plan social, dans les meilleurs délais en concertation avec les partenaires sociaux.

Il s’agissait également, selon les closes de cet accord, de procéder à la cession, partielle ou totale, des 49% de parts détenus par l’Etat gabonais à des personnes privées (Gabon Télécom et sa filiale Libertis).

Lors de la cession, l’acquéreur et le vendeur s’étaient convenus d’un prix indicatif de 61 millions d’euros (39 milliards 650 millions de FCFA). À l’heure actuelle, Maroc Télécom a versé un acompte de 26 millions d’euros (16 milliards 400 millions de FCFA).

 »Le conseil prend acte de cette décision et invite le gouvernement à s’impliquer pleinement pour favoriser le redressement définitif de Gabon Télécom, condition nécessaire pour le développement de l’emploi et pour la création de richesses dans ce secteur d’activité », souligne le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement, René Ndemezo’ Obiang.

Depuis sa privatisation, Gabon Télécom a baissé ses tarifs de 60 % en moyenne, et Libertis a proposé de nouvelles offres commerciales. La couverture GSM a été étendue, le nombre de stations de base étant passé de 73 à 113. De source proche de l’entreprise, le portefeuille d’abonnés au mobile a progressé de 60 %, soit 380. 000 abonnés en tout.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....