Gabon: Elections locales 2008 / Taux d’abstention élevé (plus de 70% ) : le président de la République doit « créer » d’urgence « une Commission mixte » de réflexion (universitaires)

Pendant l’émission politique télévisée phare de la RTG 1, intitulée « Face à la Une », co-animée par les Directeurs généraux de Radio Télévision Gabonaise, David Ella-Mintsa et de l’Agence de presse privée en ligne GABONEWS, Jean-Christian Kombila, jeudi soir, en direct, et consacrée au bilan sans complaisance des dernières élections locales en vue du renouvellement des Conseils municipaux, départementaux et d’arrondissement du pays majoritairement confiés au PDG (1153 conseillers sur 1990) à l’échelle du pays, et dont l’organisation a été critiquée par l’opposition, y compris dans la majorité parlementaire, les universitaires conviés à ce débat, le Pr Grégoire Biyogho (politologue) et David Ikoghou-Mensah (Dr en Droit de l’Université de Reims Champagne – Ardennes (1988) et enseignant de Droit public à la faculté de droit de Libreville, ont fait acte de présence utile grâce à de nombreuses propositions visant à améliorer le mode opératoire de l’élection, en particulier l’invite forte au président de la République, Omar Bongo Ondimba, de créer d’ « urgence » une « Commission mixte » voulue « intègre », composée de patriotes (universitaires, société civile, hommes de foi) chargés de se pencher au fond sur l’abstentionnisme (plus de 70%) à cette consultation électorale, d’esquisser des voies et moyens originaux en vue de convaincre leurs concitoyens qu’ « entre la pêche du dimanche et l’élection, la raison commande d’aller aux urnes ».
En somme, leur leitmotiv aura consisté, concernant ce chapitre crucial, à s’employer à persuader l’opinion d’une réalité parfois maladroitement méconnue :

« Parce que l’élection permet au peuple de désigner ses gouvernants, les électeurs doivent voter et le faire massivement pour dire à la société les orientations majeures de la conscience collective. On n’est pas autorisé à voter tous les jours, c’est pourquoi, il revient aux électeurs de donner tout son sens à l’élection. Sans violence, ni crainte. Mais avec conviction, détermination, et responsabilité ».

On rappelle, que depuis la fin des premières élections présidentielle, législatives, et locales de la nouvelle ère multipartite dans les années 90, les autres consultations électorales qui ont été organisées à échéance régulière et dans un climat souvent apaisé, ont hélas été marquées par un taux d’abstentionnisme allant sans cesse crescendo (au dessus des 70%). L’enjeu pour cette « Commission mixte » envisageable, en effet, doit consister à faire passer le message selon lequel l’élection est la fierté d’un peuple véritablement libre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....