spot_imgspot_img

Gabon : Veuves et orphelins formés à la gestion durable de la succession

Les fonds octroyés le 28 février dernier par l’ambassade des Etats-Unis au Gabon ont permis à l’association des veuves et orphelins du Gabon (Avogab) d’organiser le 16 mai dernier à Libreville un séminaire pour la formation de pairs éducateurs sur la législation en vigueur et la gestion durable des biens issus de la succession.

«Les actes d’une gestion durable de la succession», a été le thème d’un séminaire organisé, le 16 mai dernier, par l’association des veuves et orphelins du Gabon (Avogab). Les travaux ont consisté en la formation des formateurs à la protection des ayant droits quant aux procédures légales de succession et à la gestion durable des biens hérités par les veuves et les orphelins.

Organisé grâce aux fonds alloués par l’ambassade des Etats-Unis le 28 février dernier, ce séminaire visait à renforcer les capacités de la veuve et de l’orphelin en matière de gestion des biens issus de la succession. Il s’est également agit de renseigner les participantes sur leurs droits et sur la lutte menée par l’Avogab pour renforcer les capacités des veuves et faire respecter les lois gabonaises en matière de succession.

A l’occasion de la remise de l’enveloppe de 6,75 millions de francs CFA, le 28 février dernier, l’ambassadrice Eunice Reddick avait expliqué que depuis la création de l’Avogab en 1998, cette association avait contribué à exercer une pression sur le gouvernement gabonais pour l’adoption d’une loi portant sur la protection de la veuve et son droit à hériter des biens de son mari : «Nous avons vécu plusieurs scénarios dramatiques au Gabon où après la mort de l’époux, la famille de l’homme chasse la veuve et ses enfants comme des malpropres » avait alors rappelé l’ambassadrice américaine.

Le premier conseiller de l’ambassade, Nathan Holt, a rappelé à l’ouverture des travaux l’importance que revêt pour sa tutelle la lutte contre ces phénomènes, considérés comme étant une violation des droits de l’homme.

«Nous pouvons remporter des victoires et améliorer la situation qui est la nôtre. (…) Rien ne se perd, tout se transforme» a déclaré la présidente de l’association, Céline Agnès Ondo Oyono.

Pour rappel, le 28 février dernier, l’ambassade des Etats-Unis au Gabon avait accordé une enveloppe de 6,75 millions de francs CFA pour l’organisation de ce séminaire et l‘achat de matériel didactique pour cette association composée de plus de 200 veuves. Le gouvernement américain octroie des fonds à des association ou organisation non gouvernementale afin que celles-ci puissent renforcer leurs rôles dans le développement de la démocratie et le respect des droits de l’homme au sein de leur communauté.

Le Gabon enregistre à ce jour près de 18 000 veuves. Créée en 1998, l’Association des veuves et orphelins du Gabon (Avogab) apporte une assistance aux veuves et orphelins, notamment pour la défense de leurs droits dans les procédures de succession.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES