Gabon: Le vote des membres du bureau du Conseil municipal de Port – Gentil renvoyé à samedi

Prévue pour ce vendredi, la session extraordinaire, relative à l’élection des membres du Conseil municipal de la commune de Port – Gentil, n’a pas pu se tenir pour faute de quorum non atteint comme établit par la loi en vigueur qui exige la présence des 2/3 des conseillers soit 42 pour le cas échéant de la capitale économique du Gabon sur les 63 devant élire le maire centrale et ses adjoints, a constaté GABONEWS.

Le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime, Jean Mari Beka b’Obame, qui présidait cette session a fait constatée après lecture de l’arrêté relatif au vote des membres du bureau du Conseil municipal que sur les 63 conseillers devant prendre part à cette élection, seuls 37 ont répondu présents dans la salle contrairement à ce que prescrit la loi qui impose 42 conseillers au minimum soient présents.

A ce qui semble, cette déconvenue aurait été crée par le groupe de l’Alliance des bâtisseurs du maire sortant Me Seraphin Ndaot Rembogo qui totalise 28 conseillers contre 35 pour la coalition construite vendredi à la présidence de la République entre le Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) qui compte 15 conseillers, l’Union du Peuple Gabonais (UPG – opposition (12)), l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD – opposition (3)), l’Alliance Démocratique et Républicaine(ADERE – majorité (3)) et le groupe indépendant Tchango (2) qui ont décidé d’accorder leurs violons pour l’intérêt de la ville pétrolière de Port – Gentil avec une répartition équitable des postes.

Ainsi, dans la salle, ils étaient 37 conseillers, soit 35 pour la coalition emmené par le PDG devant, occuper, à tout le moins, le poste de maire central contre 2 conseillers seulement du cotée des bâtisseurs ayant choisi de briller par la politique de la chaise vide pour exprimer leur mécontentement.

Face a cette alternative, le gouverneur, premier garant des institutions de l’Etat dans cette partie du Gabon, n’a eu de choix que de faire appliquer la loi qui renvoie a demain (samedi), cette élection qui en principe, ne devrait plus connaître des obstacles du même genre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....