Gabon : L’USEG récompense les lauréats de la 2e édition du rallye scientifique

La cérémonie de remise des récompenses aux lauréats de la deuxième édition du rallye scientifique a eu lieu le 21 mai dernier au gymnase du complexe omnisport président Bongo à Libreville. Lancée en 2007 par l’Union syndicale des enseignants du Gabon (Useg) le rallye scientifique a pour but de déceler les perles scientifiques pour leur offrir un meilleur encadrement.

Le concours la perle scientifique lancée en 2007 par l’Union syndicale des enseignants du Gabon (Useg) a pour but de déceler les élèves présentant des prédispositions pour des études dans les domaines scientifiques pour un meilleur encadrement.

La cérémonie de récompense des lauréats de la deuxième édition a eu lieu le 21 mai dernier au gymnase du complexe omnisport président Bongo en présence des membres du syndicat et des responsables des établissements ayant présenté des candidats au concours.

Paul Nze Nguema, élève en classe de sixième à l’Institut privé Saint Claude de Libreville et Anicet Obiang Nze du collège international ont occupé la plus haute marche du podium en obtenant à l’issue du concours respectivement 12,17 et 12,17 sur 20.

Selon Paul Nzé Nguema « le concours n’a pas été difficile ça été plutôt très facile. Je mérite cette récompense parce que j’ai du étudié pour l’avoir afin de me défendre devant les épreuves qui ont été présentées lors du concours. A ceux qui n’ont pas réussi je leur dit de ne pas se décourager mais de travailler un peu plus afin de l’avoir un jour ».

Pour Emmanuel Mve Mba président de l’Useg  » la perle scientifique vise à susciter l’esprit scientifique chez les apprenants, de compléter les effectifs scientifiques, créer un cadre formel de rencontre entre apprenants et enseignants, encourager les meilleurs élèves en science à travers l’octroi des bourses d’études, réduire le taux d’échec dans les séries scientifiques, encourager la création des clubs scientifiques au sein des établissements primaires et secondaires, réduire le taux élevé des cadres expatriés en science dans l’administration gabonaise surtout dans l’éducation ainsi que lutter contre les échecs scolaires dans l’ensemble ».

L’Union syndicale des enseignants du Gabon entend s’engager à travers ce concours dans une vaste campagne de lutte contre les faibles taux de réussite aux examens officiels, l’analphabétisme, l’ignorance et la déperdition scolaire.

L’édition de cette année réservée spécialement aux élèves des établissements privés laïcs était placée sous le haut patronage du chef de l’Etat gabonais son excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba et sponsoriser par le patronat gabonais. Occasion pour la représentante des élèves de dénoncer les exclusions dont ils sont l’objet en invitant les autorités du ministère de tutelle à trouver une solution à ce problème.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....