Gabon Election : Le nouveau maire de Libreville entre serment et recours

Manifestement, rien ne semble présager, du moins pour l’heure, pas même par les commentateurs politiques les plus avisés, que l’ancien Premier ministre, Jean-François Ntoutoume Emane, élu samedi à la tête de la mairie de Libreville, est sous le coup d’un contentieux post-électoral.

Le 3 juin prochain, le nouvel édile de Libreville prêtera serment devant la Cour constitutionnelle (CC) après une large victoire (81,34% des suffrages sur 97 votants), lors de l’installation du nouveau bureau du Conseil municipal de Libreville. Mais, cette joie ne risque-t-elle pas de se transformer en jeu de massacre pour le nouveau maire de Libreville, s’interrogent bon nombre d’observateurs. Pour le moment, on savoure d’abord la victoire, les recours après.

Le 20 mai dernier, deux têtes de listes battus aux locales du 27 avril dernier, Claudio Ndembi Nzinga de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) et Placide Ndong Meyo du Rassemblement du pour le Gabon (RPG, majorité), ont annoncé avoir déposé auprès du greffe en chef de la Haute juridiction, deux recours en annulation contre M. Ntoutoume Emane.

Selon un des requérants, l’ancien Premier ministre aurait  »violé » les dispositions combinées des articles 128 et 129 du code électoral. Celles-ci stipulent que  »la manipulation du fichier électoral, par transfert d’électeurs d’une circonscription à une autre, entraîne l’annulation de l’élection ».

Dans le dossier du candidat UPG dont l’AGP a pris connaissance, M. Ndembi Nzinga pointe les  »radiations abusives » des électeurs du centre de vote de l’école publique de Bissegué (bastion acquis à l’opposition, NDLR) pour une autre circonscription électorale.

Selon M. Ndembi Nzinga, près de 3.000 électeurs régulièrement inscrits lors des législatives de décembre 2006 et des partielles (juin 2007) au 5e arrondissement, ont vu leurs noms être transférés au centre de l’école de Belle Vue 2.

Pour sa part, M. Ndong Meyo, dit, lui, se fonder essentiellement sur la  »violation des dispositions relatives à la répartition, à parité majorité-opposition, des assesseurs dans les bureaux de vote ».

Pour certains observateurs, si toutes ces accusations s’avéraient vraies et convaincantes, la nouvelle de l’élection du nouveau maire risque de sonner comme un coup de tonnerre à Lalala (fief du nouveau maire) pareillement qu’en 2006, où l’élection de M. Ntoutoume Emane dans ce siège avait été annulée pour  »corruption avérée » et  »falsification des résultats ».

Selon l’enquête diligentée par la Haute juridiction, l’un des représentants du RPG avait affirmé avoir perçu une somme de 500.000 francs CFA dans le but de falsifier les résultats électoraux par le bourrage des urnes.

Baron du régime, Jean-François Ntoutoume Emane, Premier ministre (janvier 1999 et janvier 2006) a dirigé la liste du PDG dans cette circonscription électorale de Libreville, la capitale. Il a été présenté par le PDG comme son candidat à la mairie centrale.

Au 5e arrondissement, le PDG a été donné vainqueur avec 50,26% de suffrages devant l’UPG qui a obtenu 15,88%, suivi du RPG qui n’a récolté que quelque 9,73% de suffrages.

Les élections des conseillers municipaux, départementaux et d’arrondissements ont été largement remportées les 23 et 25 mai par le PDG, lequel a raflé plus de 1.100 sièges, score en deçà de celui obtenu en 2002, soit 1.990 sièges.

Mardi, la Cour constitutionnelle va examiner l’ensemble des dossiers (recours) parvenus au greffe. Parmi ces dossiers, figurent ceux visant le nouvel édile de Libreville, qui devrait être convoqué à la barre avant sa prestation de serment le 3 juin prochain, si confirmation il y a.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....