spot_imgspot_img

Gabon: Le raphia, une matière culturelle et artistique bien répandue à Okolassi

Le raphia, matière culturelle et artistique tirée de la paille, est très répandue à Okolassi, sur la Nationale1, à 35 km environs de la capitale, Libreville. De nombreuses personnes et des femmes en particulier l’utilisent pour la fabrication des objets décoratifs, mais surtout culturelles destinés aux rites d’initiation et aux danses traditionnelles.
La coloration de ce petit village, situé à environs 35 km de Libreville, sur la Nationale 1, explique, la détermination dont font preuve les « Tisseuses de raphia » dans la pratique de leur activité quotidienne.
obtenu à partir de nouvelles feuilles de pailles, la fabrication de la paille est très délicate et nécessite une attention particulière. C’est à ce titre que les femmes d’Okolassi s’y attèlent, avec abnégation, pour développer des techniques particulières afin de forunir des produits originaux,

Telle est le cas de Alphonsine Nzang, une « tisseuse de raphia » réputée, faisant partie des rares détentrices du secret des couleurs, qui a dévoilé les opérations nécessaires à l’aboutissement de leur travail:
« La fabrication est très simple mais délicate, on récupère une tige de paille et on piétine une extrémité, à l’aide d’une lame, on blesse l’autre bout puis on retire la fibre qui est ensuite séchée avant de l’utiliser pour fabriquer ce dont on a besoin: guirlandes, jupes, boutons de chemises, broderies… »

Exprimez-vous!

  1. Bonjour,
    j effectue actuellement les rescherche sur le raphia. et en lisant votre article vous parlez de Mme ALPHONSINE NZANG tisseuse du raphia….
    pouvez vous me donner ses corrdonnées. comment faire pour rentrer en contate avec elle.
    en vous remerciant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES