spot_imgspot_img

Gabon : Libreville ramasse ses sacs plastiques

L’opération de collecte des sacs plastiques initiée par le ministère de l’Environnement a débutée le 3 juin dans cinq quartiers choisis de la capitale gabonaise. Organisée dans le cadre de la semaine nationale de l’environnement, cette opération a déjà suscité un vif engouement auprès des populations dont les collectes sont rachetées à hauteur de 2000 francs CFA par kilogramme de sacs plastiques.
A la veille de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, l’opération de collecte des sacs plastiques a déjà rencontré un grand succès dans les différents quartiers de la capitale gabonaise. Initialement prévue pour le 29 juin dernier, c’est finalement le 3 juin que l’opération a été lancée dans les quartiers de Rio, des PK 5 et 9, de Nzeng-Ayong ainsi qu’aux abords de l’aéroport.

Initiée par le ministère de l’Environnement dans le cadre de la semaine nationale de l’environnement, cette opération a été ramenée à deux jours pour des raisons financières.

«Prévue pour démarrer jeudi dernier, cette collecte n’a débuté que ce mardi faute de budget suffisant. L’opération durera finalement deux jours au lieu d’une semaine comme annoncé» a indiqué le directeur général de l’environnement, Louis Léandre Ebobola Tsibah.

Au-delà de la lutte contre l’insalubrité, il s’agit pour le ministère de l’Environnement de jauger la capacité de collecte des populations, car des sociétés gabonaises seraient aujourd’hui prêtes à investir dans le recyclage des sachets plastiques.

Les sachets collectés lors de ces opérations seront rachetés par ces sociétés à titre d’inauguration de ce mécanisme d’assainissement, à hauteur de 2000 francs CFA par kilogrammes de sacs ramassés.

Dès les premières heures du jour du 3 juin dernier, les quatre points de ramassage prévus à cet effet étaient pris d’assaut par des jeunes venus avec des ballots remplis des sacs plastiques. Le meilleur collecteur de cette première journée a empoché 88 000 francs CFA pour 44 kilogrammes de sachets ramassés.

Le sac plastique est l’emballage privilégié au Gabon, tant chez les commerçants que pour la restauration à emporter. L’utilisation irrationnelle des sachets plastiques participe de manière flagrante à l’insalubrité urbaine dans la capitale, dont les rues sont jonchées de ces sachets usagés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,802FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES