spot_imgspot_img

Gabon : L’année dorée de la COMILOG

3,334 millions de tonnes de manganèse produits par le Gabon en 2007, soit une hausse de 12% par rapport à l’exercice 2006, les bons comptes de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) ont donné le sourire aux actionnaires à l’occasion du conseil d’administration de la société dont le rapport à été publié le 5 juin dernier à Moanda. Avec une hausse de 40% du chiffre d’affaires qui s’est élevé à 272 milliards de francs CFA, la COMILOG a annoncé 20 milliards de francs CFA de dividendes à répartir aux différents actionnaires.
La filiale du groupe français Eramet chargée de l’exploitation du manganèse au Gabon, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), a enregistré une hausse de 40% du chiffre d’affaires en 2007 grâce à une augmentation de 12% de la production nationale, ont annoncé les responsables lors de la réunion du conseil d’administration dont le rapport a été publié le 5 juin dernier à Moanda, dans le Haut Ogooué.

Les 3,334 millions de tonnes de manganèse extraits en 2007 ont rapporté pas moins de 272 milliards de francs CFA à la COMILOG, qui a annoncé le reversement de 20 milliards de francs CFA aux différents actionnaires de la société.

L’augmentation du résultat d’exploitation de la société frise lui les 100% pour s’établir à 79 milliards de francs CFA.

La production gabonaise de manganèse part principalement vers la Chine, dont l’économie enregistre des niveaux de performance enviés.

«Cette progression est le résultat de la croissance chinoise» a affirmé l’administrateur directeur général de COMILOG, Marcel Abéké.

A la suite de l’annonce de ces chiffres au conseil d’administration de la société, une assemblée générale avec les actionnaires a été tenue, lors de laquelle les responsables ont annoncé le partage d’un dividende de 20 milliards de FCFA.

En 2003, la COMILOG avait réalisé un résultat négatif de – 2 milliards de francs CFA et avait alors décidé d’augmenter progressivement sa production au cours des dix années suivantes.

«Le succès de notre programme de hausse de la production nous a permis de répondre aux besoins de nos clients et de profiter pleinement de la hausse des cours» a expliqué monsieur Abéké.

L’entreprise avait réalisé une production de 3 millions de tonnes de manganèse en 2006, alors que les prévisions à court terme tablent sur une production qui pourrait atteindre 3,5 millions de tonnes en 2008 et même le cap des 4 millions de tonnes à l’horizon 2010.

Malgré ces résultats record, le Gabon ne demeure que le second producteur africain de manganèse, derrière l’Afrique du sud qui a produit 4,861 millions de tonnes en 2007.

Avec la cadence actuelle d’exploitation, les réserves de manganèse du Gabon pourraient encore durer entre 70 et 100 ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES