Gabon: Feuille de Route du gouvernement: Le Cabinet Eyéghé Ndong veut mettre l’accent sur le social

Au cours d’une cérémonie qui, comme il l’a rappelé, n’avait rien avoir avec un discours de présentation de politique générale, ni avec une interpellation du parlement, le premier ministre, chef du gouvernement, Jean Eyéghé Ndong, a soumis, jeudi après-midi, « sa Feuille de Route », élaborée en interne par l’ensemble des membres de son cabinet, dans laquelle sont dressées les « actions immédiates » à entreprendre pour répondre, dans le plus court terme, aux besoins les plus pressants de la population, a constaté GABONEWS.

La feuille de route, un véritable mémorandum dans lequel, au regard des budgets d’investissement prévus pour chacun des départements ministériels, qui, effectivement cadrent avec les nécessités actuelles, dont la principale et impérieuse de l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble de la population qui sont en totale contradiction avec les potentialités du pays, les « questions sociales » constituent le point focal vers où convergent tous les « actes » et chantiers envisagés.

D’abord, l’ « épineux problème des routes ». En effet, les routes communales comme celles menant à l’intérieur du pays exaspèrent plus d’un, notamment le ministre des Travaux publics, le général Flavien Nziengui Nzoundou qui, depuis sa prise de fonctions, est en tournée dans l’ensemble du pays pour « mieux s’enquérir de la situation ». C’est donc conscient que « le développement passe par le bon état du réseau routier», que Jean Eyéghé Ndong et tous ceux qui l’accompagnent ont fait de l’entretien, de l’aménagement et de la construction des voies terrestres la priorité des priorités.

Ensuite, « La santé avant tout », a-t-on souvent l’habitude de dire. Or, nonobstant la gratuité des consultations au Centre hospitalier de Libreville (CHL), l’accès aux soins de santé préoccupe au plus haut niveau le commun des gabonais qui attend avec beaucoup d’impatience l’entrée en vigueur et la matérialisation de la Carte nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), dont le décret portant statut vient d’être adopté par le gouvernement. C’est donc à juste titre que la Feuille de Route prévoit de déployer de « gros moyens » dans le but de garantir des prestations et services sanitaires de qualité.

Par ailleurs, la grave crise qui a secoué récemment le monde de l’éducation, qui a failli perturber le bon déroulement des examens de fin d’année n’était que la conséquence manifeste de nombreuses carences qui minent largement ce secteur. Là aussi les bouchées double ont été mises pour répondre au déficit des salles de classe au primaire et au secondaire et améliorer les conditions de travail tant des enseignants que des apprenants pour un meilleur rendement.

En outre, les conditions de logement et l’accès à celui-ci demeurent difficiles pour le grand nombre des gabonais avec pour conséquence une extension et un aménagement spontanés de Libreville particulièrement compromettant, du coup, les possibilités d’une urbanisation harmonieuse et les incidences sécuritaires qui en découlent. En attendant, certainement, d’initier dans d’autres quartiers sous intégrés des projets à l’image de celui du réaménagement et de réhabilitation de la « Baie des cochons » de Petit-Paris dans le troisième arrondissement, la Feuille de Route d’Eyéghé Ndong envisage d’accroître le nombre de parcelles viabilisées, de dynamiser la promotion immobilière et de baisser les coûts de construction des logements, etc.

Enfin la création et la protection de l’emploi, l’insertion professionnelle des jeunes ainsi que la préservation du pouvoir d’achat des citoyens n’ont pas été minimisées dans cette Feuille de Route dans la mesure où toutes font partie des mesures qui contribuent à l’accès et à la sauvegarde du bien-être des populations. Ainsi, du ministère de l’emploi à celui de la formation professionnelle, en passant par ceux des Affaires sociales, du Tourisme, de l’Intérieur, et des PME, la création des emplois demeure au cœur de tous les projets.

C’est dire que cette Feuille de Route répond aux conditions et circonstances qui ont inspiré son élaboration : celles d’un cancer social aux symptômes patents.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....