Les premières journées portes ouvertes de l’Arboretum de Sibang, débutées jeudi dernier à Libreville, se sont achevées samedi; ainsi au sortir de cette expérience, les responsables de ce site vont maximiser les efforts de gestion et de suivie pour aboutir à une gestion durable des plantes et des fleurs de ce musée naturel situé dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville.
La gestion durable des plantes et des fleurs reste l’objectif général des techniciens de l’Arboretum de Sibang qui estiment que cela contribuera à une meilleure connaissance et protection de la flore gabonaise, puis de conserver et d’utiliser durablement sa végétation naturelle.

Dès lors, « Cet objectif est en adéquation avec les dispositions de la convention sur la diversité biologique. Et ce projet sera d’un grand intérêt scientifique au niveau de la sous région d’Afrique Centrale», a déclaré le coordonnateur scientifique et technique du Centre national de la recherche scientifique et technologique du Gabon (CENAREST), Dr. Louis Joseph Mboula.

De même, ce projet sera appuyé techniquement par le Jardin botanique de Metz.

L’institut de pharmacopée et de médecine traditionnelle (IPHAMETRA) structure qui assure la gestion de l’Arboretum de Sibang, mettra au point une pharmacopée gabonaise et produira des médicaments traditionnels améliorés en collaboration avec les tradi-thérapeutes du Gabon.

Les prochaines journées portes ouvertes à l’Arboretum de Sibang auront lieux l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here