Le nouveau directeur général de la Radio télévision gabonaise (RTG 2), Florence Mbani a pris officiellement ses fonctions mercredi, a constaté l’AGP.

La cérémonie d’installation qui s’est déroulée à l’esplanade du ministère de la Communication a été présidée par le ministre Jean Boniface Assélé.

A cette occasion, M. Asselé s’est dit fier d’installer une dame à la tête d’une haute administration. ”C’est une première et j’en suis fier. L’égalité est attribuée aux deux sexes, ils ont les mêmes chances, les femmes travaillent également bien”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a estimé que les diplômes sont une présomption d’intelligence, aussi est-il important de s’entourer d’un certain nombre de valeurs à savoir le pragmatisme et la compétence.

Pour sa part, Mme Mbani a exprimé sa gratitude au président Omar Bongo Ondimba et au Premier ministre, pour le choix porté sur sa personne. ”C’est un choix qui témoigne une fois de plus la volonté du président de la République de promouvoir la femme gabonaise.”, a-t-elle souligné.

Bien qu’elle soit mère, poursuit-elle, épouse et soeur, tante elle est également un agent de développement au service de la nation. ”Face aux préjugés, à l’indifférence et autres pesanteurs de la société, je ne ménagerai aucun effort pour mener à bien la mission qui m’est assignée”.

S’adressant à ses collaborateurs, Mme Mbani a estimé que le respect de l’autorité est une marque de sagesse et source d’élévation. ” Nous avons beaucoup à gagner en observant ce principe de la vie”, a-t-elle indiqué.

Florence Mbani est la première femme à occuper ce poste très convoité de directeur général d’une chaîne publique. Elle succède à Jules Legnogo décédé le 19 mai dernier des suites d’un arrêt cardiaque.

Mme. Mbani est la cinquième responsable de ce média public depuis sa création en 1977.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here