spot_imgspot_img

Aviation : Le ministère des transports retire à Gabon Airlines Cargo le Certificat de transporteur aérien

Le ministère gabonais des transports et de l’aviation civile, a retiré à la compagnie aérienne privée Gabon Airlines Cargo, le Certificat de transporteur aérien (CTA) et la Licence d’exploitation (LE), selon un communiqué du ministère parvenu jeudi et daté du 13 juin dernier.

Le communiqué ne donne aucun détail sur les mobiles de retrait de ce certificat, mais précise toutefois que cette compagnie n’est plus autorisée à faire du transport aérien de fret vers l’extérieur du Gabon et sur le réseau domestique.

La présente décision, précise le texte, ne concerne  »nullement le transport de passagers assuré par la compagnie aérienne Gabon Airlines ».

Gabon Airlines, est une compagnie entièrement constituée de capitaux privés et a été créée en 2006 pour exploiter les droits de trafic de la défunte compagnie nationale Air Gabon.

Dans un arrêté signé en novembre 2006, le ministère gabonais des Transports avait octroyé à Gabon Airlines, fondée et dirigée par l’un des fils du président Omar Bongo Ondimba, Christian Bongo Ondimba,  »les droits de trafic et les privilèges » autrefois accordés à Air Gabon.

Cette décision confirma la fin du projet Air Gabon International, un partenariat entre l’Etat gabonais et la Royal Air Maroc (RAM) qui devait prendre le relais d’Air Gabon, dont la liquidation avait été prononcée courant 2006 pour cause de mauvaise gestion financière.

Depuis, Gabon Airlines a commencé à desservir son réseau au mois de janvier 2007 par un vol reliant Libreville à Paris. Cette liaison avait été suivie par d’autres en direction de l’Afrique du Sud et des principales capitales d’Afrique centrale. Mais la compagnie a connu des difficultés liées au plan de développement, à la fin de l’année dernière avec l’arrivée de nouveaux problèmes de trésorerie.

Gabon Airlines a acquis en 2007 deux Boeing 767 d’occasion auprès de la compagnie américaine United Airlines et en négocie l’achat d’un troisième. Elle avait confié la formation de son personnel et l’entretien de ses appareils à Ethiopian Airlines.

D’un montant de 5 milliards de francs CFA (7,6 millions d’euros), le capital de Gabon Airlines est détenu par des banques, des assureurs et des investisseurs privés gabonais.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES