Gabon : Un ancien gouverneur pris les mains dans le chanvre

Gustave Ntchaye Issogui, ancien gouverneur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été épinglé le 18 juin dernier à Libreville par l’Office centrale de lutte anti drogue (OCLAD) pour consommation massive et ostentatoire de cannabis. L’ancien gouverneur a été appréhendé à son domicile en compagnie d’une cinquantaine de personnes consommant allégrement cette plante interdite, dont il a été identifié comme le principal fournisseur.
Encore un gouverneur de l’autre côté des barreaux. L’ancien administrateur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été arrêté à son domicile, sis au quartier SNI-Likouala à Libreville, pour consommation et incitation à la consommation de chanvre.

Au cours d’une ronde de routine dans ce quartier de la capitale gabonaise, les agents de l’Office centrale de lutte anti drogue (OCLAD) ont mis la main sur un jeune consommant du cannabis sur la voie public aux abords du magasin «Positif». Refusant d’abord de parler, le jeune consommateur aurait cédé sous les menaces et les intimidations des policiers et conduit ces derniers à son lieu d’approvisionnement, qui se trouvait être la demeure de l’ancien gouverneur.

Arrivés sur les lieux, les agents de l’OCLAD ont découvert pas moins d’une cinquantaine de personnes fumant allègrement la substance interdite sous la bienveillance de monsieur Ntchaye Issogui, dont ils assureraient également la garde rapprochée.

Croyant d’abord à des imposteurs, les «gardes du corps» de l’ancien gouverneur verrouillent le portail et capture les agents de l’OCLAD. Mais à l’appel des renforts, l’ancien gouverneur se ravise et se livrent à des explications.

«Il y a plein de jeunes qui me fréquentent et qui fument le tabac. Qu’à cela ne tienne, j’avais demandé depuis longtemps aux autorités, à travers une lettre qui existe encore, d’assurer ma sécurité compte tenu du grand banditisme qui sévit dans notre pays. Mais cette doléance n’a pas été satisfaite. Voilà pourquoi j’ai autorisé ces jeunes gens à venir s’approvisionner et consommer du cannabis chez moi. Car leur présence est non seulement une garantie pour moi, mais aussi parce qu’ils m’ont toujours accompagné pour la plupart, dont ceux qui sont comme moi initiés au rite du Bwiti, lorsque j’exerçais mes fonctions de gouverneur» se défend monsieur Ntchaye Issogui.

Le conseiller du ministre de l’Intérieur a poursuivi ses explications en précisant, «je ne suis pas un vendeur de cannabis. Je le procure aux gens qui viennent me rendre visite. Dans tout ce qu’on fait dans ce rite, il existe une partie réservée à la recherche».

Mais ce plaidoyer n’a pas suffit à convaincre les agents de l’OCLAD qui ont mis l’ancien gouverneur aux arrêts, ainsi que deux jeunes présents sur les lieux, dont le neveu de l’élu.
En procédant à la fouille des lieux, les agents ont saisi 3 ballots, 27 cigares et une grande quantité de chanvre encore en séchage.

Les trois interpellés ont été présentés le 19 juin dernier devant le procureur de la République où ils ont été inculpés pour consommation massive, incitation à la consommation et distribution illicite de cannabis.

Exprimez-vous!

  1. au Gabon on se repet de faits divers qui traitent de nos gouvernants(homosexualité,sectes, vices..)mais il est une chose qu’on ignore c’est que le système en tire profit, car pendant que l’on se perd dans ces débats non essentiels, eux pillent « nos » richesses et dirigent le pays comme il l’entendent.

  2. pourquoi on fait sembblant d’etre aujourd’hui surpris par ces revelations alors que l’on sait tous tres biens que les « grands » de notre pays s’enrichissent des crimes les plus innavouables(ça va de la vente d’organes humains,drogue, fausse monnaie…)je connais meme une tortue à Essassa qui trafique du chanvre avec des nigérians sous couvert de la pèche.

  3. braqueur, fumeur de chanvre, Des ministres pd et Un président accroc aux « tué-tué », une directrice de cabinet qui passe d’un ministre à un autre, d’un lit à un autre…Pitoyable pour mon pays. On a les dirigéants que l’on merite dit-on, là je crois que nous on a des dirigeants qui ne nous ressemblent pas, je crois pas que les gabonais lambda soient des voleurs, des gays…non, je ne le crois pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....