spot_imgspot_img

Gabon : Le Cap Estérias lance un appel pour sauver la forêt classée de la Mondah

Les agents de la brigade des eaux et forêts du Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres au nord de Libreville, ont initié le 23 juin dernier dans le département du Komo Mondah, une vaste campagne de sensibilisation sur le respect des écosystèmes, notamment de la forêt classée de la Mondah. Cette campagne vise surtout à sensibiliser les populations sur la valeur de ce patrimoine naturel pour prévenir les dégradations auquel il sera exposé avec la construction annoncée dans les environs d’un port en eau profonde.
La protection des écosystèmes du département du Komo Mondah, qui abrite notamment la forêt classée de la Mondah, fait l’objet d’une vaste campagne de sensibilisation lancée le 23 juin dernier par les agents de la brigade des eaux et forêts du Cap Estérias, une bourgade située à une trentaine de kilomètres au nord de Libreville.

« Nous lançons cette campagne pour attirer l’attention des populations sur les dangers de la déforestation, mais il s’agira surtout d’amener les riverains à respecter les limites de la Forêt classée de la Mondah (FCM) » a expliqué le chef de brigade de la forêt classée de la Mondah, Thomas Simbouet.

« La FCM subit une intense pression anthropique depuis quelques années et s’amenuise progressivement au fil du temps » a-t-il ajouté.

Le brigadier en chef a appelé à la collaboration des populations pour sauvegarder le vaste laboratoire botanique que constitue cette forêt où les étudiants de l’Ecole nationale des eaux et forêts effectuent la plupart de leurs travaux pratiques.

Cette campagne qui s’achèvera la semaine prochaine devrait permettre de sensibiliser les populations sur la valeur écologique et scientifique de ce patrimoine naturel, pour que tous les habitants du département s’impliquent dans la sauvegarde de cet écosystème.

Cette initiative s’inscrit également en prévision des lourds aménagements qui sont prévus dans cette zone dans le cadre du projet d’exploitation du gisement de fer de Belinga.

En effet, dans le cadre de ce projet, il est prévu la construction d’un port en eau profonde Cap Santa Clara, bourgade voisine du Cap Estérias, pour l’évacuation du minerai.

Ce site fait par ailleurs partie du parc national de l’Akanda et le projet de port en eau profonde conduira surement au déclassement du parc. Mais sa présence aura toujours de lourdes conséquences sur l’écosystème de la forêt de la Mondah.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES