Gabon : Une diète guette les étudiants de l’USS

A quelques jours du début de la deuxième session des examens de fin d’année, les étudiants de l’Université des sciences de la santé d’Owendo (USS) sont perplexes. Une note signée du Centre national des œuvres universitaires (CNOU) affichée le 24 juin dernier annonce la fermeture du restaurant universitaire pour le 28 juin. Cette information qui n’a pas encore été confirmée par le rectorat sème déjà la panique chez les étudiants qui redoutent de passer les examens sans les repas du restaurant universitaire.

Les repas seront-ils servis aux étudiants durant la deuxième session d’examens au restaurant de l’Université des sciences de la santé (USS)? Les doutes qui planent à ce sujet perturbent déjà la préparation des examens de la deuxième session des étudiants de l’USS qui redoutent cette éventualité.

A l’origine de cette panique, la diffusion le 24 juin dernier d’une note circulaire du Centre national des œuvres universitaires (CNOU) annonçant la fermeture du restaurant universitaire à compter du 28 juin alors que la deuxième session des examens de fin d’année débute le 7 juillet prochain.

La note affichée puis détruite a semé le doute au sein de la communauté estudiantine. La note aurait été arrêtée par le directeur général du CNOU mais certains de ses collaborateurs affirment être dépourvus de toute information relative à la fermeture u restaurant universitaire.

«Il faut interroger les étudiants, parce que nous, le personnel, nous n’avons encore reçu aucune information à ce sujet. Nous voulons une réunion avec la tutelle pour savoir si oui ou non il sera effectivement fermé» a déclaré un agent du CNOU.

Bien que remontés, les étudiants ont demandé la confirmation de cette décision par le rectorat afin de pouvoir prendre leurs dispositions et s’organiser en conséquence.

«Nous sommes à une semaine et demi de notre deuxième session et nous avons été surpris de la note qui a été affichée, selon laquelle le restaurant fermerait à compter du 28 de ce mois. Nous n’avons pas eu de véritables contacts francs avec les autorités du centre national des œuvres universitaire (CNOU). Si monsieur le directeur a pris la décision d’afficher une note stipulant la fermeture du restaurant universitaire, nous souhaitons aujourd’hui qu’il y ait aussi une note qui annule celle qui a été affichée», a expliqué le président de la mutuelle de l’USS, Gérard Mba Edou.
Pourtant la fermeture du restaurant universitaire durant l’année académique 2006-2007 avait posé de nombreux problèmes aux étudiants, frappés de plein fouet par la flambée des prix des denrées alimentaires. Sa réouverture cette année avait permis aux étudiants de suivre leur formation avec sérénité.

L’USS compte un effectif total de 865 étudiants et plus de 200 résident au sein de la cité universitaire. Pour des raisons économiques et géographiques, notamment l’éloignement de l’établissement, sis à Owendo, à la périphérie Sud de la capitale gabonaise, le restaurant universitaire est d’une importance considérable pour l’ensemble des étudiants.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....