Gabon: Enseignement supérieur / L’ISM à Libreville pour « Bâtir un cercle d’excellence au bénéfice des entreprises »

A l’occasion d’un dîner de gala samedi dernier à Libreville autour du thème « Bâtir un cercle d’excellence au bénéfice des entreprises », en vue de présenter l’Institut supérieur de management (ISM) de Dakar, fondé en 1992 par un homme à la vision d’un gagneur, leader, manager et dirigeant jusqu’au bout des ongles, Amadou Diaw, les membres de l’Association ISM-Alumni, constitués d’anciens étudiants gabonais de cette prestigieuse institution, se sont retrouvés autour du président fondateur de cet établissement qui a vu le jour, avec à la base, 25 étudiants parrainés et donc des promotions se succèdent désormais aujourd’hui, avec des succès inégalables en matière de formation des cadres et de l’élite africaine, qui font ainsi, au regard de ceux présents à cette cérémonie, leurs preuves dans de grandes entreprises nationales et multinationales, mettant en exergue la valeur et la qualité d’une formation africaine, adapté aux réalités et aux besoins locaux.

Soirée non moins festive, cette rencontre entre les anciens étudiants gabonais de l’ISM de Dakar, réuni au sein de l’Association ISM-Alumni en présence du président fondateur de cette école de management, Amadou Diaw, qui a fait spécialement le déplacement de Libreville, à l’invitation de ses anciens étudiants, a également été le lieu de la commémoration des dizaines de promotions d’étudiants gabonais formés dans cette grande école, mais aussi, celui d’un cours magistral, donné par cet homme, alliant autant les qualités de manager, d’enseignant que de leader.

Ainsi, Amadou Diaw portant son propos sur le thème « Bâtir un cercle d’excellence au bénéfice des entreprises », s’est déployé à donner à ses anciens étudiants, désormais cadres dans des entreprises et nourris de soif de connaissances de tout temps et en tout lieu, des notions pouvant les aider à être des leaders forts, des managers expérimentés, capables de fédérer des énergies, de savoir vivre en réseau, d’allier rigueur et méthode… afin d’être complets, si non des « hommes à stature internationale » ouverts sur le monde et rentables pour leur entreprise.

Au-delà de cette prestation louée à sa juste valeur par ces anciens étudiants gabonais de l’Institut supérieur de management de Dakar, l’heure a également permis à tous et à chacun de dire un mot de son passage à l’ISM, qui l’a conduit aujourd’hui à occuper de grandes fonctions dans des entreprises au niveau du Gabon.

On notera simplement que cette grande école fait partie des pierres angulaires ayant concouru à la formation d’une nouvelle race de cadres, de leaders, de managers qualifiés et compétents, au regard des différentes entreprises que ces diverses promotions représentaient lors de cette cérémonie et qui sponsorisent de facto, cette école à vocation panafricaine, tournée vers la compétence, le dynamisme, la performance et l’excellence.

Rappelons que l’ISM a été fondé en 1992 dans le but de donner la possibilité à de jeunes africains de se former « près de chez soi » et donner à l’Afrique des diplômés, des cadres d’entreprise dont l’utilité est avérée sur le continent, en fonction des besoins ressentis.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....