spot_imgspot_img

Gabon : L’aéroport de Franceville passe sous la tutelle de l’ASECNA

Situé à une vingtaine de kilomètres au Sud Ouest de Franceville, l’aéroport international de Mvéngué est le troisième du pays à être confié à l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne (ASECNA) qui régit le trafic aérien en Afrique subsaharienne et Madagascar. Ce changement de tutelle a été rendu possible grâce à l’application des normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) depuis janvier 2008 dans cet aéroport.
Après l’aéroport international Léon Mba de Libreville et celui de Port-Gentil, l’aéroport international de Mvengué, à Franceville, vient de rejoindre la houlette technique de l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA).

Une délégation de responsables locaux de l’ASECNA et de représentants de l’Etat gabonais s’est récemment rendue sur place pour confirmer le changement de tutelle.

Pour le représentant de l’ASECNA, Pascal Oyougou, «la condition d’éligibilité est la mise en conformité avec les normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Le Gabon s’est efforcé de mettre cet aéroport sous ces normes. Au titre des activités communautaires, on voit la qualité des services rendus sur la plate-forme de l’aéroport».

Pascal Oyougou a également expliqué qu’il était là pour procéder à l’inventaire des agents, des bâtiments et des infrastructures pour dresser le procès verbal qui les soustrait à la gestion nationale pour passer sous la tutelle des activités communautaires de l’ASECNA.

Lors de la réunion statutaire de l’ASECNA tenue à Yaoundé en 2001, il avait été convenu que chaque pays membre devait confier trois aéroports aux activités communautaires de l’agence.

La normalisation de l’aéroport de Mvengué aux critères de l’OACI devrait par ailleurs créer à terme de nouveaux emplois, selon les prévisions des responsables de tutelle.

Créée le 12 décembre 1959 à Saint Louis, au Sénégal, par les chefs d’Etat et de gouvernements issus des ex-fédérations de l’Afrique équatoriale française (AEF), de l’Afrique occidentale française (AOF) et de l’île de Madagascar, l’ASECNA compte 17 Etats membres.

L’Agence est chargée de la conception, de la réalisation et de la gestion des installations et services ayant pour objet la transmission des messages techniques et de trafic, le guidage des aéronefs, le contrôle de la circulation aérienne, l’information en vol, la prévision et la transmission des informations dans le domaine météorologique, aussi bien pour la circulation en route que pour l’approche et l’atterrissage sur les aérodromes communautaires.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES