Gabon: Le métier de pompiste se féminise à Libreville

Le métier de pompiste qui paraissait jadis, strictement réservé aux hommes, en raison de la complexité des différentes tâches, mais aussi, du caractère dangereux de la profession elle-même, avec la manipulation du carburant et du gaz butane sans oublier les risques de hold-up de jour comme de nuit, s’ouvre depuis quelques années aux femmes (en moyenne 3 femmes par équipe), avec l’arrivée de la concurrence et de nouvelles stratégies marketing, mais aussi avec la recrudescence de la pauvreté.

En effet, Shell Gabon, Elf Aquitaine, et Totalfina autrefois en situation de monopole n’employaient qu’un personnel Ouest africain (Béninois, Togolais), en raison de ce que les différents gérants des stations services jusqu’à la fin des années 90 des mêmes origines. L’arrivée de Mobil Gabon a permis de réduire la marge bénéficiaire des stations services existantes, ce qui a entraîné la fusion de Elf Aquitaine, et Totalfina, au profit de Total Gabon, et l’arrivée des toutes premières femmes dans le métier.

C’est le 21avril 2005 que Petro Gabon a fait son entrée dans cette grande bataille et a permis aux différents responsables ou maisons de distribution d’hydrocarbure d’aiguiser leurs stratégies commerciales, dans le but de maximiser les profits par une plus large ouverture en faveur de la gente féminine à la profession de Pompiste, tant la silhouette féminine attire et fidélise la clientèle.

Selon Audrey Nzang, jeune femme Pompiste de 26ans, « c’est dure il nous faut soulever les bouteilles de gaz au même titre que les hommes, l’odeur du carburant est difficile à supporter, mais nous n’avons pas le choix, c’est dure de trouver du travail de nos jours au Gabon, nous supportons, car il y a tout de même de bonnes choses, nous sommes difficilement fauchés avec environ 15.000 à 30.000 francs CFA/jour, en dehors du salaire mensuel.

Soulignons que les femmes bravent les mêmes dangers que les hommes dans cette arène depuis leur entrée, mais se font plus d’argent que ces derniers grâce aux pourboires recueillis auprès des usagers des stations.

Exprimez-vous!

  1. Bonjour je suis marius nabaloum 26 ans je suis burkinabè pompiste dans une station TOTAL. je cherche à être affecté dans une station en Afrique voilà pourquoi je fais reférence au Gabon dans l’attente d’une suite favorable merci!!

Répondre à Marius Nabaloum Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,705FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES