Gabon : Libreville à la recherche d’une gestion rigoureuse des finances publiques

Le ministre délégué aux Finances a ouvert ce 7 juillet à Libreville un atelier de formation de ses agents aux stratégies de développement adaptées aux économies exportatrices. Cet atelier organisé avec la collaboration de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) vise à renforcer les connaissances théoriques des agents du ministère sur la gestion de la dette publique et l’instrumentalisation du commerce extérieur comme levier du développement.
Entre diversification de l’économie gabonaise et assainissement des finances publiques, le Gabon recherche de nouvelles stratégies financières pour préparer les échéances du tarissement des ressources naturelles.

Un séminaire de spécialisation co-organisé par le ministère des Finances, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) réunit depuis le 7 juillet dernier à Libreville les agents de ce département ministériel autour du thème de stratégies financières adaptées aux économies exportatrices et l’instrumentalisation de la dette publique.

Ces travaux qui iront jusqu’au 18 juillet, ont été ouverts par le ministre délégué aux finances, Charles Mba Ekome, qui a souhaité que ces travaux contribuent « à l’assainissement des finances publiques et à la préparation d’une gestion efficace et rigoureuse des finances publiques dans notre pays ».

« Il est question d’élaborer des stratégies, de regarder le comportement de notre économie à l’avenir, et de voir à chaque fois que nous sommes face à une nouvel emprunt, pour que les coûts soient le plus bas possible, que les mensualités soient les plus longues possibles et que les délais de grâce soient les plus longs possibles » a expliqué Ruffin Pouho Ondimba, directeur général de la comptabilité publique.

Il a ajouté que cette formation s’inscrivait dans le cadre de « la mise en œuvre des critères de surveillance qui ont été adoptés par l’espace communautaire et portent cadre de référence de la politique d’endettement et de gestion de la dette publique. Elle garantie la cohésion avec la mise en place prochaine d’un comité national de la dette publique qui exige que les cadres des administrations économiques et financières qui composent l’actuelle dette disposent d’un certain savoir faire et des textes pouvant aider à la prise de décision financières ».

Avec le concours du pôle régional de formation à la gestion de la dette en Afrique du centre et de l’Ouest, ces travaux devraient permettre aux agents de la tutelle d’appréhender une gestion à long terme de dette publique, pour faciliter les effets de levier sur le développement.

Pour le directeur national de la BEAC, Herve Nzé Nong, « bien que les perspectives financières du pays soient positives, le Gabon reste susceptible d’être confronté à des difficultés majeures en matière de développement, notamment à la nécessité de diversifier sa base productive de manière à réduire sa dépendance à long terme vis-à-vis de la production pétrolière, assurer la stabilité durable de son pays à travers une gestion rationnelle de ses surplus budgétaires, de lutter vigoureusement contre la pauvreté et de formuler des stratégies financières permettant de garantir la viabilité à long terme de sa dette ».

Cette formation devrait permettre une appropriation des techniques sur l’élaboration à long terme des projets macroéconomiques cohérents avec des cadres de dépense à moyen terme, l’élaboration de programmes d’action prioritaires et d’analyse de la viabilité de la dette face à des choix exogènes.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...

Gabon : Contrôles sécuritaires de tout type de véhicule dès le 20 novembre

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense vont lancer le 20 novembre, des contrôles sécuritaires de véhicules dans tout le pays. Tout véhicule...

Suivez-nous!

1,368FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...