spot_imgspot_img

Vers la révision de la convention qui lie l’Etat à SOVOG

Le gouvernement a décidé de réviser la convention qui lie l’Etat gabonais à la Société de Valorisation des Ordures Ménagères au Gabon (SOVOG), nonobstant les conclusions et les recommandations formulées par un audit, rapporte vendredi le communiqué final du Conseil des ministres.

SOVOG a fait l’objet jeudi d’une attention particulière au cours du Conseil des ministres dont le communiqué final paru vendredi rapporte que « La Vice-Premier ministre en charge de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la Nature, Georgette Koko, a présenté au conseil « l’Audit sur les capacités opérationnelles de la SOVOG, qui vise à vérifier la conformité de la gestion des déchets ménagers de la ville de Libreville aux exigences légales et réglementaires en République gabonaise d’une part, et aux engagements contractés par la République gabonaise et la ville de Libreville, d’autre part ».

L’entreprise SOVOG ramasse quotidiennement quelques 400 tonnes d’ordures ménagères dans la capitale, Libreville, rappelle-t-on.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES