Transparency porte plainte pour saisir la Ferrari d’Omar Bongo

Même plainte, même avocat, même faits: les biens mal acquis d’une poignée de présidents africains sont à nouveau l’objet d’une procédure judiciaire devant la justice française. Après l’association Sherpa, l’ONG Transparency International, qui lutte contre la corruption, veut « ouvrir une brèche », nous dit son président Daniel Lebègue. Objectif: rendre au peuple l’argent public détourné. Nouveau coup d’épée dans l’eau ou véritable espoir?

Les premiers lecteurs de Rue89 se souviennent de la plainte déposée pour « recel de détournement d’argent public » l’été dernier par l’association Sherpa et son très médiatique avocat, William Bourdon.

L’idée -plutôt bonne- était de pointer les présidents africains ayant accumulé ces quarante dernières années un patrimoine digne des plus riches princes saoudiens. Le tout dans des conditions très opaques. Un rapide tour d’horizon de leurs richesses immobilières permet de se faire une idée de l’ampleur des détournements.(Voir la carte ci-dessous)

Cliquez ici pour voir la carte en plein écran
Dans un second temps, Sherpa et l’association Survie espéraient pouvoir appliquer à ces cas d’espèces la jurisprudence appliquée aux dealers dans les affaires de trafic de drogue. Qui peut se résumer ainsi: pour éviter les poursuites, prouvez-nous que l’acquisition de ces biens s’est faite grâce à des fonds légalement obtenus… Dans certains cas, l’exercice eut été délicat. Juridiquement, le pari était perdu d’avance, vu la barrière sanitaire érigée ces dernières années autour des chefs d’Etat en exercice.

Résidences de luxe à Paris, villas sur la Côte d’Azur, voitures de luxe

Mais l’excellente enquête menée par l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) a suscité un nouvel espoir. En quelques mois, les policiers ont retracé avec une grande précision (et l’aide du fisc) l’état du patrimoine de messieurs Bongo (Gabon, état pétrolier), Sassou N’guesso (Congo, état pétrolier), Compaore (Burkina Faso), Obiang (Guinée équatoriale, pétro-narco-état) et Dos Santos (Angola, La Mecque de l’or noir).

Comme le précise Daniel Lebègue, président de Transparency France, l’enquête a largement démontré la fortune accumulée par le président gabonais Omar Bongo.

Au total: des dizaines de maisons, d’appartements et autres hôtels particuliers. Sur la Côte d’Azur, à la campagne, dans les beaux quartiers parisiens. Mais aussi de menus plaisirs automobiles. Dans la famille Bongo (père, épouse, fils et neveux), les enquêteurs ont recensé plusieurs types de véhicules de grand luxe:

Une Ferrari 612 pour Albert Bernard Bongo, le président, à 228 600 euros
Une BMW 535 pour Edith Lucie Bongo née Sassou, la femme du président, montant non indiqué
Une Ferrari 456 GTA à 75 000 euros, une Mercedes S600 limousine à 158 200 euros, une Porsche 911 Carrera à 81 116 euros pour Ali Bongo Ondimba, fils de… et ministre de la Défense

Un Mercedes ML 500 A5 pour Jean Ping, l’éternel ministre des Affaires étrangères, à 67 800 euros

Le fils Obiang, Teodoro Nguema, 39 ans, cultive l’élégance italo-germanique en matière de voiture, avec deux modèles exceptionnels:

Une Bugatti Veyron (la voiture « la plus puissante du monde » nous apprend la notice Wikipedia, construite à 300 exemplaires) à 1 100 000 euros!
Et pour les courses, une petite Maserati MC 12 à 70 000 euros
Une plainte qui sera classée sans suite, pour « ouvrir la brèche »

Pour autant, l’avenir de cette nouvelle plainte -quasiment identique à la première- est connu: un classement sans suite. Les associations attendent d’ailleurs ce classement pour déposer une troisième plainte, avec constitution de partie civile, qui déclenche automatiquement l’ouverture d’une information judiciaire.

L’objectif de Transparency n’est pas de jeter en prison les présidents africains, mais plutôt « d’ouvrir une brèche », comme le dit Daniel Lebègue:

Des fois qu’un juge soit aussi efficace que les policiers de l’OCRGDF…

https://www.rue89.com/2008/07/15/transparency-porte-plainte-pour-saisir-la-ferrari-domar-bongo

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....