La junior pétrolière Maurel & Prom a révélé, le 24 juillet dernier, une hausse de 29% de son chiffre d’affaires au 1er semestre 2008, avec 176,5 millions d’euros contre 137 pour le 1er semestre 2007. La compagnie a également annoncé une importante découverte d’huile sur les champs explorés d’Onal, situés dans le bloc d’Omoueyi, anciennement M’Bindji, d’une superficie de 4 178 km² et situé près de la ville de Lambaréné, à 150 km au sud-est de Libreville.

Rendements en hausse et découverte de nouveaux gisements, les résultats de la junior pétrolière Maurel & Prom au Gabon sont très prometteurs selon le communiqué rendu public le 24 juillet dernier à Paris.

La société a annoncé le succès du puits d’exploration OMKO-1, anciennement Alonha-C ; la mise en évidence d’un nouveau thème, le Kissenda, au-dessus des grès de base, avec un débit de 5 510 b/j sur les deux niveaux en 100%.

Le puits d’exploration OMKO-1, situé à 6 km à l’Est du champ d’Onal, près de Lambaréné, aurait atteint la cote de 1 800 m. Le puits OMKO-1 a par ailleurs rencontré deux intervalles gréseux imprégnés d’huile dans les formations géologiques. Du Kissenda a été découvert sur 56 m, nouveau thème dans cette région du Gabon, avec un produit en éruptif de 3 050 b/j.

Des grès de base sur 43,5 m ont également été trouvés, thème que Maurel & Prom a déjà mis en évidence au Congo, avec le champ de M’Boundi et Kouakouala. Au Gabon, avec le champ d’Onal. Ce niveau a produit en éruptif 2 460 b/j sur une duse de 32/64” avec une pression en tête de 660 psi. L’huile produite présente un degré API entre 35,7 et 36.7 degrés

Cette découverte d’huile par Maurel & Prom au Gabon valide les thèmes d’exploration dans le bassin sédimentaire au Nord-Est du champ d’Onal. Ce puits sera immédiatement suivi par le puits d’exploration d’OMBG (ex Alonha B). D’autres puits sont ensuite prévus dans cette zone dont Alonha A, Onal Est et Maroc.

Simultanément, le forage du puits d’exploration N’Zamo sera repris afin d’étudier la zone située au Sud-Ouest du champ. Selon la disponibilité des appareils de forage, Maurel & Prom entreprendra les travaux d’appréciation de cette découverte dès la fin de cette année.

Maurel & Prom, opérateur, détient 100% du permis d’exploration d’Omoueyi, signé le 27 septembre 2005 avec l’Etat du Gabon. L’Etat Gabonais a un droit de retour de 15%.

Les chiffres de production annoncés ci-dessus sont des données brutes comprenant la part de l’Etat Gabonais. La junior pétrolière a toutefois précisé que «ces prévisions (…) sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l’évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages».

Lors de son point de presse du 14 mars dernier sur le forage du puits de développement Onal-901, au Gabon, la junior pétrolière Maurel & Prom a indiqué que ce puit avait montré un débit d’huile beaucoup plus important que ceux mis en évidence sur les puits testés à ce jour, avec 3400 barils par jour.

Les champs d’Onal appartiennent au bloc d’Omoueyi, anciennement M’Bindji, d’une superficie de 4 178 km² et situé près de la ville de Lambaréné (150 km au sud-est de Libreville), ils sont détenus à 100% par Maurel & Prom. La signature du CPP avait rendu possible le démarrage des travaux d’exploration sur le bloc.

Ces récents résultats font suite à la campagne de forage entamée en avril 2007 au Gabon, dans la logique de valoriser ses gisements :”étant donné sa petite taille face aux majors, Maurel et Prom a tout intérêt à valoriser ses puits pour ensuite éventuellement les vendre” avait alors expliqué un expert de l’entreprise française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here