Gabon: Les commerçantes du marché d’Akébé dénoncent la cherté des boxes

Les commerçantes du marché d’Akébé-Plaine se plaignent des prix des boxes qui seraient très élevés comparativement aux autres marchés municipaux de la capital.
En effet, les prix des surfaces commerciales varient entre 15.000 et 60.000 francs CFA au marché d’Akébé, tandis qu’ailleurs, elles varient de 12.000 à 50.000 francs CFA.

« C’est inadmissible de payer aussi chère (15.000 f) un étal d’un mètre, sachant qu’ailleurs il est à 12.000 francs », a déclaré une commerçante.

Ainsi, sur les 250 places disponibles dans ce marché, environ 80 sont occupés par une minorité de commerçantes tandis que la majorité a préféré s’installer sur le trottoir à l’entrée du marché où elles ne déboursent que 500 francs CFA de frais de nettoyage et de gardiennage.

« Dehors, nous sommes tranquilles et plus proche des clients, mais malheureusement nous sommes exposés nous vendons sur le trottoir, à la merci des intempéries, de la poussière et des chauffards, mais nous n’avons pas le choix, il nous faut vivre, nous ne pouvons pas nous ruiner en payant les étales à 15.000 alors que nous ne gagnons pratiquement pas grand chose », a déclaré Mme Bouckandou.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....