Gabon: Les cérémonies de retrait de deuils battent leur plein dans le Woleu – Ntem

Depuis deux semaines, la province du Woleu – Ntem (nord), qui voit battre le rappel de ces fils et filles en ce temps de vacances, vit au rythme des cérémonies de retrait des deuils.
A Oyem, en ville ou en milieu rural, le constat est le même. Des retraits de deuils sont organisés un peu partout.

Des voies publiques sont barrées pour la circonstance. D’Adjougou en passant par le quartier sud, Peloton, Akouakam… des danses traditionnelles égaient l’assistance, de jour comme de nuit, aux sons des tambours et des chants la cité.

« Chez nous dans le Woleu, la fin du mois de juillet et tout le mois d’août sont des périodes propices pour les réjouissances de tout genre telles les retraits de deuils ou les mariages coutumiers », a déclaré Serge Aboghé, vacancier à Oyem.

Selon ce dernier, en pareille circonstance, il est très difficile de faire une distinction entre une famille démunie et une autre nantie. « En ce moment toute les familles se valent », a-t-il expliqué.

Pour Aristide Mvé, notable à Oyem, les retraits des deuils dans le septentrion sont des moments de joie, de partage, de convivialité et de retrouvaille entre Wolentémois vivant dans la province et ceux vivant en dehors.

Dans le Woleu – Ntem, les cérémonies de retrait de deuils s’étalent généralement sur cinq jours voir une semaine.

Pendant ce temps, explique, Jeanne Minkoué, tout le monde bois et mange à sa faim sans aucune condition particulière. « C’est tout le monde qui est invité pour agrémenter la fête », a-t-elle ajouté.

Outres les populations autochtones, la province du Woleu – Ntem, enregistre également une forte présence de personnes étrangères, de même que des Gabonais des autres régions entre les mois de juillet et d’août, période de fêtes.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES