spot_imgspot_img

Gabon: Politique: le président du PSD boycotte l’élection et qualifie le nouveau maire « d’inexpérimenté »

Le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, a boycotté le vote du maire de la commune de Mouila et a qualifié le maire élu d’ « inexpérimenté » pour gérer la capitale provinciale de la Ngounié.

Cette élection a faillie ne pas se tenir suite au retrait, à deux reprises de Pierre Claver Maganga Moussavou et des partisans du PSD en vue de contester les six procurations présentées par l’alliance PDG, ADERE et UPG ainsi que le président de séance, Frédéric Mounanga, qu’il a qualifié d’ « incompétent».

Le choix de Frédéric Mounanga à la tête du bureau de l’élection était basé sur son âge. La loi électorale stipule que le président de séance doit être le conseiller le plus âgé et que son secrétaire, le conseiller le moins âgé de tout le conseil, tous non candidat.
Le même président de séance avait déjà présidé la session de l’élection du maire démissionnaire, Alfred Mabika et du maire du deuxième arrondissement de la commune de Mouila.
N’ayant pas trouvé satisfaction, Maganga Moussavou, a décidé de boycotter l’élection en arrachant toutes les procurations et l’urne qu’il a gardé jusqu’à la fin du scrutin.

Malgré les sommations des forces de sécurité, Maganga Moussavou, et les siens qui n’ont participés à l’opération du vote ont regagné leur quartier général (QG), avec le matériel électoral et les procurations, entravant ainsi le bon déroulement du scrutin qui a eu lieu plusieurs heures après.

Pour le président du PSD, « Comment peut-on ridiculiser Mouila en mettant quelqu’un qui ne va pas être à la hauteur ? », s’est interrogé le conseiller Maganga Moussavou, furieux ajoutant que : « Ce sont les conseillers qui ne sont pas de Mouila qui gaspillent cette ville ».
Sur 14 votants, le candidat du PDG, Christian Kombila, a obtenu la totalité des voix, soit un pourcentage de 100%, issue de la coalition avec l’ADERE (majorité) et l’UPG (opposition).

Exprimez-vous!

  1. à Mouila, l’UPG a soutenu le candidat du PDG qui a été élu à 100%. faut il encore parler de trahisson pour l’UPG de MAmboundou, surement pas. c’est désormais, à notre grand regret et deception, un parti de la majorité présidentielle. il faut maintenant qu’ils assument celà. la touche finale, ce sera l’entrée au gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES