Gabon : Mekam’ne lance sa caravane contre le Sida à Franceville

La ministre des Affaires sociales en charge de la Lutte contre le Sida, maître Denise Mekam’ne, s’est rendue le 26 juillet dernier à Franceville, la capitale du Haut-Ogooué, pour y mobiliser les populations autour du lancement dans cette province de la caravane de lutte contre le Sida. La caravane promeut une démarche très axée sur l’information et la sensibilisation de proximité destinée à susciter une prise de conscience généralisée sur les risques sanitaires, et socio économiques liés à cette pandémie.
Accueillie le 26 juillet dernier à l’aéroport international de Mvengué par les autorités administratives provinciales et communales, notamment le gouverneur Bertrand Moundounga, la ministre des Affaires sociales en charge de la Lutte contre le Sida, maître Denise Mekam’ne, a officiellement lancé à Franceville la caravane de lutte contre le VIH/Sida dans cette province.

«Contre le VIH/Sida, chaque famille s’engage», c’est autour de ce slogan que la campagne de sensibilisation et d’information a été lancée dans la province depuis le chef lieu de Franceville.

La troisième étape de cette caravane, lancée le 21 juin dernier dans l’Ogooué Lolo et déjà passée dans l’Estuaire. Elle promeut une prévention de proximité en impliquant les familles, les chefs de quartiers, les leaders religieux ou encore les enseignants.

«Les caravanes de sensibilisation initiées depuis 2007 par le gouvernement, s’inscrivent dans une logique d’intensification des actions de prévention. Cette opération nationale de sensibilisation a notamment pour buts de rendre disponibles et accessibles les informations et produits qui sauvent la vie. L’objectif à atteindre, c’est de réduire les nouvelles infections» a expliqué la ministre Mekam’ne lors du lancement de l’opération.

«La caravane d’information et de sensibilisation sur le VIH/Sida constitue pour nous un espoir. Le thème choisi cette année donne l’occasion aux populations du Haut Ogooué, celles de Franceville en particulier, de réitérer leur engagement total à relever le défi posé par cette pandémie» a affirmé l’élu local, Général Jean Pierre Doumbeneni.

«Notre souhait, en tant que chefs de quartiers, chefs de familles, notables, est de prendre une part active à la lutte contre le VIH/Sida en devenant nous aussi des pairs éducateurs grâce à votre soutien. Nous chefs de quartiers, notables, chefs de familles, leaders religieux, nous sommes gestionnaires de populations au quotidien» a ajouté un notable de Franceville représentant des familles.

Pendant plusieurs jours, les pairs éducateurs qui ont reçus une formation préalable vont devoir se déployer dans les différents quartiers de la commune à la rencontre des familles pour donner les informations de base nécessaires à une meilleure connaissance des risques, une prise de conscience des enjeux et une certaine maîtrise des moyens de lutte.

Le plus jeune séropositif à l’échelle du Gabon aurait 14 ans, le taux de prévalence est de 5,9%, 54 000 personnes vivraient avec le VIH/Sida dans le pays, 4 300 en seraient déjà décédés alors que 3 000 enfants seraient infestés.

La ministre Mekam’ne a ensuite remis des paquetages de sensibilisation aux préfets des onze départements de la province ainsi qu’aux responsables du service social de Franceville. Elle a également remis des tricycles aux personnes handicapées

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....