Gabon : Le beau baptême de Zain

Le faste et l’engagement ont reflété toute l’ambition du groupe Zain qui a successivement dévoilé ses atours à la presse puis aux personnalités et partenaires locaux à l’occasion de son baptême organisé le 1er août dernier à Libreville. Sous le prodigieux dôme rétro éclairé érigé pour l’occasion, l’opérateur de téléphonie mobile a présenté la dimension africaine et internationale d’une telle renaissance et donné un avant goût de la qualité de services visé par le groupe.

Pari réussi pour le groupe Zain qui s’est offert un prestigieux baptême le 1er août à Libreville, refermant avec succès la page Celtel Gabon et ouvrant avec ambition et engagement celle du réseau unique en Afrique et au Moyen Orient.

C’est sous le dôme dressé en face du camp de Gaulle que s’est dénoué l’intrigue des épiceries roses, des éclatants chapeaux de taxis et des arbres multicolores du bord de mer. La presse locale a répondu en masse à l’appel lancé par Zain, anciennement Celtel Gabon, pour son changement de nom et d’identité visuelle. Au-delà de la marque, le groupe a présenté les axes socio économique africains et internationaux d’une telle démarche.

La nouvelle équipe dirigeante de Zain Gabon, notamment le directeur général, Jean Yves Kouassi Goly, la directrice des ressources humaines, Elisabeth Moussavou, le directeur de la régulation, Jean-Lié Massala, le responsable de la communication, Jean Franklin Olard ainsi que le directeur marketing, Cheikh Thiandoume, ont annoncé la couleur et répondu aux inquiétudes et interrogations des invités.

Les mesures transitionnelles mises en place pour la facilitation du changement d’identité ont permis de passer rapidement sur les questions techniques, pour aborder les ambitions du groupe, notamment celle de se hisser parmi les dix meilleurs opérateurs mondiaux de la téléphonie mobile d’ici 2011.
Dans la soirée, le dôme a pris des allures spatiales pour accueillir le dîner de gala où étaient invités les partenaires et personnalités locales. Une remarquable mise en scène accompagnée par les talents notoires de Frédéric Gassita et son orchestre jazz ont donné lieu à une soirée à l’image des ambitions du groupe, grandioses et novatrices.

A force de «vie en mieux», Libreville a ouvert les yeux le matin du 1er aout sur le «monde merveilleux» de Zain. Une entrée en scène réussie qui est parvenu à prédisposer les populations gabonaises aux nouvelles orientations et aux nouveaux défis du groupe.

Etabli en 1983 au Koweït, le groupe connaît depuis 2003 une croissance considérable qui en fait aujourd’hui le 4e opérateur de téléphonie mobile du monde en termes de présence géographique, couvrant 22 pays répartis au Moyen-Orient et en Afrique et fournissant les services mobiles de voix et données à plus de 50,74 millions de clients actifs au 30 juin 2008.
Au Moyen-Orient, le groupe opère sous la marque Zain à Bahreïn, en Iraq, en Jordanie, au Koweït, et au Soudan ; et sous la marque mtc-touch au Liban. Zain lance ses opérations en Arabie Saoudite en août 2008.
En Afrique, Zain opère sous la marque Celtel dans 14 pays d’Afrique subsaharienne, à savoir le Burkina Faso, le Tchad, la République démocratique du Congo, la République du Congo, le Gabon, le Kenya, le Malawi, Madagascar, le Niger, le Nigeria, le Sierra Leone, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie. Ses activités de télécoms mobiles seront lancées au Ghana au cours du quatrième trimestre de 2008.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....