Gabon : Les agents de Gabon Télécom acceptent 24 mois de salaire

Les 746 agents de Gabon Télécom concernés par la seconde vague de licenciements acceptent finalement la proposition de 24 mois de salaire d’indemnité transactionnelle décidée par le chef de l’Etat. Pourtant, ils avaient catégoriquement refusé le 16 juillet cette proposition et revendiquaient 40 mois comme leurs collègues licenciés en 2006. C’est peut-être le début de la fin de turbulences qui accompagnent cette entreprise depuis sa privatisation en 2001.

Les syndicats de Gabon Télécom ont finalement accepté le plan social que leur avait proposé le président de la République début juillet. Celui-ci leur octroi 24 mois de salaire d’indemnités transactionnelles contre les 40 perçus par leurs collègues.

Les représentants de SYNATEL et SYPROPOSTEL, les deux syndicats de Gabon Télécom et sa filiale Libertis, et le comité de privatisation ont signé un accord entérinant ce plan social.

« Nous avons arrêté avec le comité de privatisation et les autres membres de l’administration, un certain nombre de résolutions, dont, en dehors de l’indemnité transactionnelle, des mesures de réinsertion. Dans ce cadre, il est prévu la mise en place d’un comité de pilotage qui s’occupera de la gestation des agents publics de l’Etat et des contractuels de droits privés. Les partenaires sociaux seront invités à participer au travail de l’ONE dans cette réinsertion » a déclaré Guy Jonas Lingombe, le président du SUPROPOSTEL

« Nous pensons que si les autorités ont été obligées de se limiter à ce niveau là en ce moment, c’est certainement parce qu’il y a des difficultés ca, nous avons mis sur la table tous les arguments pour justifier le niveau de nos demandes. Nous pensons que le feuilleton n’est pas terminé, nous voulons faire acte de citoyenneté mais dès lors que les problèmes ne sont pas réglés, nous souhaitons que les autorités continuent à rester à notre chevet pour que les solutions soient satisfaisantes. Il faut que nous continuions à travailler sur les aspects de réinsertion, d’amélioration de l’enveloppe octroyée, il n’est pas évident qu’en 2 ans, tout le monde puisse avoir trouvé un nouvel emploi », a-t-il poursuivi.

 » Dans le cadre de ces négociations, les plus hautes autorités ont bien voulu renforcer les budgets des structures existantes, 5 milliards de francs CFA ont été mis à disposition pour résorber notre situation, notamment celle des agents concernés par le deuxième plan social de Gabon Télécom. Il y aussi la mise à disposition exceptionnelle de l’Office nationale de l’emploi (ONE). Nous espérons que tout sera mis en branle pour que les gens n’attendent pas au-delà des 2 ans de sursis qui ont été donnés» a conclu Guy Jonas Lingombe.

La seconde vague de licenciements concerne 746 agents avec un coût global de 7,783 milliards de francs CFA. Les syndicats avait rappelé que le départ des 584 employés en 2006 avait coûté 13 milliards de francs CFA au gouvernement et que leur première demande se chiffrait à 82,2 milliards de francs CFA, ramenée le 19 juin dernier à 37,9 milliards.

Au départ les syndicats avaient demandé une indemnité transactionnelle de 60 mois de salaire pour les 692 agents ayant un salaire inférieur ou égal à 1 500 000 francs CFA (93% des effectifs compris) ; 50 mois de salaires pour les 38 agents dont le salaire se situe entre 1 500 000 et 3 000 000 millions de francs CFA (5 %) et 30 mois de salaires pour les 14 cadres supérieurs qui touchent entre 3 000 000 et 8 500 000 francs CFA (2% des effectifs compris).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....