Gabon: Crise du Bois / L’Atelier sur la conjoncture économique de la filière en 2008 entre la tutelle et les opérateurs économiques reportée sine die

Prévue vendredi matin dans l’auditorium du ministère de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture, la réunion entre le gouvernement et les opérateurs économiques intervenant dans le secteur du Bois au Gabon, et à laquelle ont été également conviés les Organisations non gouvernementales, autour du titulaire de ce département ministériel, Emile Doumba, a été reportée sine die, a fait savoir le secrétaire général dudit ministère, Michaël Adandé, aux participants présents dans cette enceinte.

D’après le secrétaire général, cette décision de report est une demande expresse de son ministre bloqué à l’intérieur du pays, à cause vraisemblablement d’un « problème technique » de l’avion de la compagnie privée 2AG, dans lequel ce dernier devait embarquer aux environs de dix heures en matinée pour regagner la capitale gabonaise un peu moins d’une heure après.
Dans l’arrière-pays, précisément à Koula Moutou, où le ministre se trouvait encore malgré lui, M. Doumba y a effectué une tournée interprovinciale d’inspection des Concessions forestières. Objectif :

S’assurer que le respect des dispositions contenues dans le Code forestier, est enfin une réalité dans les chantiers, où les opérateurs économiques, aussi bien les traditionnels partenaires économiques dans ce secteur du Bois que les nouveaux exploitants forestiers violent allègrement les normes en matière de politique de reboisement en particulier, minimisent la lutte contre le braconnage, à côté du fait qu’ils refusent de plus en plus à accorder la priorité aux nationaux en matière d’emplois, même précaires.

A ce propos, un Conseiller du ministre, a laissé entendre que mis à part la province de l’Ogooué Lolo, dernière étape de son périple, le ministre de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture s’est auparavant rendu dans l’Ogooué Ivindo et le Woleu Ntem. « Partout, il y a brandi la carotte et le bâton » a-t-il expliqué en précisant que ceux des Opérateurs économiques coupables de manquements graves risquent des lourdes sanctions pouvant aller jusqu’au retrait du Permis d’Exploitation forestière.

Enfin, on note que cette réunion entre le gouvernement et Opérateurs économiques en présence des ONGs, programmée justement dans le cadre des activités de l’Observatoire Economique de la filière Bois, coïncide avec la crise qui frappe ce secteur.
Résultat : les ventes à l’export de grumes reculent fortement (- 10,2%) actuellement, les exportations de bois ouvrés connaissent une stagnation (+ 2,45%), les recettes de la filière bois diminuent de 6,93%, les droits et taxes de sorties perçues sur les grumes reculent de 11,02% et la fiscalité en amont recule de 14%.

Dans ce contexte morose, la tutelle avait donc prévu de faire un point global de conjoncture au 1er semestre 2008, pour mettre en perspectives l’évolution des exportations des grumes, faire comprendre davantage les enjeux de l’industrie du bois et convaincre nécessairement les partenaires de s’acquitter sans exclusive de la fiscalité forestière.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....