Gabon : Coaching des élèves de Libreville par les jeunes enseignants

Pour faire la promotion de l’excellence en milieu scolaire et aider les jeunes à surmonter les problèmes auxquels ils sont confrontés lors de leur cursus, le Collectif des jeunes enseignants du Gabon (CJEG) a initié des séances de conseils et d’orientations scolaires à l’intention des élèves de la capitale gabonaise. Profitant de la période de vacances, les jeunes enseignants entendent diffuser auprès des élèves des méthodes d’apprentissage leur permettant de mieux gérer leur cursus et de surmonter les problèmes rencontrés tout au long de l’année scolaire.
Initiés récemment pour la première fois au lycée Martine Oulabou de Libreville, les cours de vacances pour le soutien des élèves en matière d’orientation et de gestion de cursus scolaire a permis à de nombreux jeunes de mieux préparer la prochaine année scolaire.

Organisés par le Collectif des jeunes enseignants du Gabon (CJEG), les cours proposent des modules abordant des thèmes tels que « l’école pourquoi faire? », « comment obtenir de bonnes notes' » ou encore « comment tirer profit de ses échecs' ».

La présidente de la structure, Irène Dembé, a expliqué aux élèves que « le but des connaissances que l’on apprend à l’école, c’est de préparer sa vie d’adultes, principalement préparer la vie active. Au sortir de vos années d’écoles, vous êtes censés obtenir des diplômes, qui feront de vous des personnes qui pourront prétendre à l’exercice d’une profession ».

Bénévole du CJEG, un jeune enseignant a démontré aux élèves qu’ils n’avaient encore « pas beaucoup de responsabilités. Ce sont encore des gens qui assument des responsabilités à votre place. Mais ce ne sera pas comme cela éternellement. Viendra le temps où papa qui vous soutient ne pourra plus être actif. Papa n’étant plus actif, maman n’étant plus active, ces gens vont compter sur vous parce qu’ils ont investi sur vous ».

Le CJEG compte en son sein quinze enseignants bénévoles de toutes spécialités confondues qui proposent des cours gratuits aux vacanciers démunis, désireux de parfaire leurs connaissances en cette période de repos scolaire.

« En tant qu’éducateurs, les membres du CJEG ont conscience de la tâche qui est la leur. Nous sommes là pour éduquer et pour former. Nous avons conscience de l’ampleur et de la dimension de cette tâche. Nous au CJEG, nous croyons en l’éducabilité de tous. Nous sommes là pour stimuler la volonté, pour encourager la perfection chez les jeunes et susciter le désir d’apprendre » a conclu la présidente du CJEG, Irène Dembé.

Ces conseils et techniques d’apprentissage font souvent défaut aux élèves qui ne saisissent pas toujours la portée et l’importance du cursus scolaire suivi. Ces cours de soutien pédagogiques permettent aux élèves les plus démunis de préparer la prochaine année scolaire dans de meilleures conditions psychologiques.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....