spot_imgspot_img

Gabon: Les pédégistes de Ndéndé refusent de jouer les figurants à Mouila

Les militants du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), du département de la Dola et de la commune de Ndéndé (sud), réunis dimanche à l’Immeuble, Arambo de Libreville autour du membre du Conseil national, Gaston Itsitsa, lasses de jouer les faire valoir, ont annoncé qu’ils n’iront pas au congrès provincial de Mouila pour jouer les simples figurants.

C’est au cour d’une rencontre d’information en marge de la tenue les 14 et 15 août prochains du congrès provincial du parti que les militants PDG du département de la Dola, résidant à Libreville, ont exprimé leurs attentes au membre du conseil national, Gaston Itsitsa, qui a présidé la rencontre.

Selon les jeunes pédégistes dudit département, le PDG ne vit plus à Ndéndé. « Ayons le courage de l’admettre, le PDG, est devenu l’ombre de lui-même dans notre contrée », a déclaré, Macaire, membre de l’Union des jeunes du PDG, accusant par la même occasion les dirigeants et animateurs du parti d’être à l’origine de cette situation.

D’après eux, les responsables du parti du département de la Dola n’expriment pas clairement les difficultés des militants de Ndéndé lors des grandes réunions politiques.

« N’allez plus jouer les simples figurants à Mouila, au risque de vous retrouver seuls dans le parti », a averti, Macaire, soutenu par l’ensemble des jeunes au membre du conseil national.

En réponse aux nombreuses remarques, le membre du conseil national, Gaston Itsitsa, a éclairé les uns et les autres sur la santé politique du parti qui selon lui se porte mal. Pour lui, la situation de Ndéndé, n’est que l’illustration parfaite de la vie du parti en général.

« Le congrès provincial de Mouila sera l’occasion de faire table rase sur le passé afin de repartir sur de nouvelles bases », a-t-il réconforté, ajoutant qu’un document contenant tous les problèmes du département de la Dola sera déposé sur la table des décideurs du parti.

On rappelle que la commune de Ndéndé est administrée par l’Union du peuple Gabonais (UPG – opposition), dont le leader, Pierre Mamboundou, est le député.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES