Robert Mugabe signe un accord avec des dissidents du MDC

Le président Robert Mugabe a signé un accord de partage du pouvoir au Zimbabwe avec une fraction dissidente du Mouvement pour le changement démocratique, annonce un responsable de la Zanu-PF au pouvoir.

Cet accord, passé entre le vieux chef de l’Etat et Arthur Mutambara, ne concerne pas le MDC de Morgan Tsvangirai, chef de l’opposition et adversaire malheureux de Mugabe à la dernière élection présidentielle contestée.
D’après le responsable du parti au pouvoir, le président Mugabe entend former un gouvernement d’union nationale et réunir le Parlement la semaine prochaine.

« Nous avons signé l’accord avec le MDC dirigé par Mutambara. Tsvangirai n’a pas signé le document parce qu’il cherche en fait à revenir en arrière, à renégocier des points déjà acquis », a expliqué à Reuters ce responsable de la Zanu.
« Nous irons de l’avant et le président (Mugabe) va former un nouveau gouvernement d’unité nationale comprenant des membres de l’opposition ».
Ce responsable a toutefois refusé de dire si la nouvelle équipe inclurait des dirigeants du MDC de Tsvangirai.

LABORIEUX POURPARLERS

Les entretiens entre la Zanu-PF et le MDC de Tsvangirai étaient considérés comme la meilleure chance de régler la crise post-électorale et d’engager le pays sur la voie d’un redressement économique.
Mugabe, Tsvangirai et Arthur Mutambara, leader d’une faction dissidente du MCD, s’étaient retrouvés mardi dans un hôtel d’Harare ou de longues séries de discussions se sont déjà tenues sans résultats tangibles.
Lundi soir, Mugabe avait dit à ses partisans et à la presse que ses échanges de vues avec Tsvangirai avaient marqué quelques progrès et que les points de litige seraient « surmontés ».

Un représentant de la Zanu-PF avait toutefois dit à Reuters que le risque d’un échec des discussions était réel. « Tsvangirai change les règles du jeu pour nous obliger à renégocier des points déjà réglés », ajoutait-il.

Mugabe est au pouvoir depuis 1980 et Tsvangirai conteste sa réélection en juin dernier. Selon des opposants, le président refuse de céder ses pouvoirs exécutifs.

source: l’express avec reuters

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....