Gabon : 1 milliard de FCFA de la BDEAC pour le nouveau lycée privé d’Essassa

La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a accordé le 9 août dernier un prêt d’1 milliard de francs CFA à la Société des moyens pour l’éducation de l’élite, en vue de la finalisation du complexe scolaire secondaire d’Essassa, dans la banlieue est de Libreville. L’ouverture de ce nouvel établissement dès la prochaine rentrée scolaire devrait permettre de renforcer les capacités d’accueil de la capitale gabonaise confrontée à d’importants problèmes de sureffectifs dans les classes du secondaire.

Réunis le 9 août dernier à l’hôtel Laico Okoumé de Palace, le président de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), Anicet Dologuélé, et le représentant de la Société des moyens de l’éducation de l’élite, le futur proviseur de l’établissement Abdoul Seck, ont paraphé une convention de prêt d’un montant d’1 milliard de francs CFA aux promoteurs privés du projet pour la finalisation des travaux de construction et d’aménagement du complexe.

La signature de cette convention de prêt finalise la démarche initiée en 2007 avec l’introduction par les promoteurs auprès de l’organisme bancaire sous régional de la demande d’un appui financier pour la construction d’un complexe scolaire privé d’enseignement secondaire à cycle complet à Essassa.

Il s’agit notamment de contribuer au renforcement des capacités d’accueil du cycle secondaire et de promouvoir une éducation et un enseignement secondaire général de qualité. Les promoteurs ont notamment inscrit ce projet dans une démarche de soutien à l’action du ministère de tutelle pour le renforcement des capacités.

Le Lycée international Berthe et Jean devrait ouvrir ses portes dès la rentrée prochaine, l’admission des élèves fera toutefois l’objet d’une présélection. Le complexe comprend un bâtiment administratif qui abritera les bureaux, une salle de réunion des parents, une salle d’attente, une salle des professeurs et un restaurant scolaire.

Le centre médical sera équipé d’une salle d’observation dotée de six lits, une salle de consultation, une salle de soins, une pharmacie et un bureau pour le médecin. Le complexe disposera également d’un centre commercial doté d’un économat et d’une librairie.

Le complexe sera également doté d’aires de jeux et de sports de grand air, avec notamment des terrains de football, des cours de tennis, des terrains de volley-ball ou encore de basket-ball, ainsi qu’un gymnase.

L’établissement aura 48 salles de classe dès la rentrée prochaine. L’internat proposera 275 lits pour les quartiers des filles et autant pour les garçons.

Autour de l’établissement ont été prévues 21 villas pour le personnel ainsi que les logements du proviseur et du directeur des études qui sont déjà en construction.

Les promoteurs ont enfin prévu l’aménagement d’un parc animalier qui devrait apporter un intérêt scientifique supplémentaire.

La BDEAC a par ailleurs affirmé que ce prêt était le premier appui financier qu’elle accordait à une initiative privée.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....