Social : Très peu des Gabonais se sont rendus mardi à leur travail après la fête du 17 août

Très peu de travailleurs Gabonais, en majorité ceux du secteur public, ne ce sont pas rendus en masse mardi à leur travail après les manifestations marquant la célébration de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, le 17 août, a constaté l’AGP.

Dans les ministères et autres administrations publiques, les bureaux étaient quasiment vides. Dans les principaux parkings, seule une poignée des travailleurs était visible, a-t-on constaté. Les sociétés et entreprises privées ont par ailleurs fait le plein mardi. Et les commerçants, quoique exerçant une activité libérale, avaient également fermé leurs échoppes pendant la célébration de cette fête nationale, mais ont toutefois rouvert depuis lundi.

Pratiquement du 15 au 18 août, toutes les activités administratives étaient arrêtées, selon un arrêté du ministère du Travail qui avait déclaré ces journées fériées, chômées et payées, excepté la journée du 18 qui était chômée mais récupérable sur toute l’étendue du territoire national.

Depuis 2002 et de manière rotative, le Gabon fête son indépendance, le 17 août, dans deux des neuf provinces du pays. Des infrastructures (bâtiments publics, routes, etc.) sont alors réalisées dans les provinces sélectionnées.

Cette initiative du président Bongo Ondimba permet de développer de manière ‘’harmonieuse’’ l’arrière pays.

Contrairement aux éditions précédentes, l’enveloppe allouée à ces manifestations a été ramenée à 17 milliards de FCFA au lieu de 25 milliards de FCFA par province, indique t-on.

A Libreville, la capitale du pays, très peu de gens s’étaient rendus dimanche à la place de l’indépendance du Bord de mer pour le défilé, présidé par le gouverneur de l’Estuaire Nzé Thomas Debouillon, en lieu et place du chef de l’Etat. La parade militaire et civile n’a duré que moins d’une heure en présence d’un public très réduit.

Les festivités marquant ce 48ème anniversaire ont été célébrées dans les provinces de la Ngounié (Sud) et de la Nyanga (Sud-est), en présence du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba et du gotha administratif et politique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES